Quelle épargne choisir à plus de 80 ans

Question détaillée

Question posée le 20/11/2016 par Bernard Boucheron

Bonjour,

Mes parents (89 ans et 87 ans) ont contracté 3 assurances vie en décembre 2015 pour leur succession. Ils ont mis 1000€ sur 2 assurances individuelles et 20000€ sur une assurance vie à leurs deux noms.

Contre toute attente mon père est décédé début mars 2016. Sson Assurance vie a été versée en juin à ses 4 enfants bénéficiaires, soit 245,59€ chacun... Perte sèche en 2 mois 100€.

Nous pensions que l'assurance vie prise aux deux noms allait être maintenue au nom de ma mère... mais surprise, nous venons d'apprendre 9 mois après le décès de mon père qu'elle était arrêtée et qu'elle allait être versée sur le compte bancaire de ma mère soit un peu plus de 19500€... perte sèche plus de 400€ ! je précise que la banque ne nous avait pas expliqué le scénario que nous sommes en train de vivre (ponctions sociales si élevées que nous aurions mieux fait de tout laisser sur des livrets A et LDD...) et surtout la banque ne nous avait pas expliqué que l'Assurance Vie prise aux deux noms serait liquidée au premier décès.

Conclusion : l'assurance est un vrai fiasco sur le court terme et je ne suis pas ssûr qu'il soit intéressant même sur le long terme, quel support devrions nous privilégier dans le cas de ma mère qui a 87 ans, est en bonne santé (mon père était aussi en bonne santé en décembre 2015) ? l'objectif étant de constituer un capital pour sa succession au bénéfice de ses enfants ?

Merci par avance pour vos conseils avisés

Signaler cette question

4 réponses d'expert

Réponse envoyée le 20/11/2016 par un Ancien expert Ooreka

Bonjour
Dans le cadre d'assurance vie en adhésion conjointe, vous avez deux types de contrats :
Soit dénouement au premier décès. ce qui semble être votre
cas,
Soit dénouement au second décès, (dans le cas d'une communauté universelle) il ne se passe rien au premier décès,le contrat se soldant au 2ème décès

Signaler cette réponse
2

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 20/11/2016 par un Ancien expert Ooreka

Suite
Dans le cas d'une assurance vie souscrite après 70 ans, la transmission sera exonérée par souscripteur de + de 70 ans jusqu'à 30 500€ de capital, les lntérêts acquis sur ce contrat étant éxonérés en totalité.
Bien cordialement
Philippe. Pour
"masuccession.fr"

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 21/11/2016 par un Ancien expert Ooreka

Bonjour Bernard,

Posez-vous d'abord la question de savoir si oui ou non vous seriez redevables de droits de succession au moment du décès de votre mère.

En effet, chacun des héritiers bénéficie d'un abattement de 100000 € renouvelable tous les 15 ans.

Si donc, vous estimez qu'il n'y aurait pas de droits à acquitter, il est certain que l'assurance-vioe perd alors de son intérêt... pas pour le banquier, bien sûr.

Outre le peu d'intérêt qu'il y a de souscrire un contrat d'assurance-vie en l'absence de droits de mutation (ou droits de succession), l'intérêt d'en souscrire un est limité en raison des frais qui peuvent être facturés à l'assuré et en raison de son âge : est-il opportun de proposer une telle souscription sachant qu'à 89 et 87 ans, le temps pour amortir les frais est limité ?

Prenons un exemple : Nets de prélèvements sociaux, le fonds euros d'un contrat d'assurance-vie aura rapporté 1,94% en moyenne en 2015.

Si vos parents ont acquitté 3% de droits d'entrée, il leur faudrait 1,5 ans pour espérer voir poindre le moindre intérêt. Et encore, sans tenir compte du mode de calcul d'attribution de la PAB (Participation Aux Bénéfices), qui n'est définitivement acquise qu'au 31 Décembre de chaque année, ce qui nous donne 2 ans !...

Sans compter, aussi, la baisse des rendements...

J'espère vous avoir aidé un peu,

Courtoisement,

Frédéric Piccard/Fondateur de Patrifinance
Le conseil en patrimoine qui partage sa rémunération avec ses clients !
www.patrifinance.com
Vous pouvez aussi aimer la page facebook de Patrifinance !

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 21/11/2016 par Socrate Finances

ce n'est pas l'assurance vie qui est un mauvais produit mais votre banquier qui est un mauvais conseillé

il faut lors de la souscription d'assurance vie etre trés vigilant sur la clause bénéficiaire
sur les frais de gestion
sur les droits d'entrée (ceux ci sont négociables)

en résumé, adressez vous plutot à un conseil en gestion de patrimoine qu'à votre banquier ou assureur

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Ooreka vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec Ooreka !

Ces pros peuvent vous aider