Warrants

À jour en Octobre 2017

Écrit par les experts Ooreka

Pour faciliter l'accès de la Bourse pour les épargnants, les établissements financiers proposent des produits d'épargne ou de spéculation : les OPCVM (Sicav, Sicav monétaire, FCP, FIP et FCPI, fonds à formule, fonds indiciels ou trackers) et les options et warrants.

Options et warrants

Comment marche une option ?

Une option ou un warrant consiste à mettre une option d'achat ou de vente sur un titre, financier ou non. L'option a une échéance donnée.

Les options et warrants permettent d'acquérir le droit de vendre ou d'acheter un produit financier (actions, obligations, taux d'intérêt, cours de change), physique (matières premières) ou encore un indice. Le titre de propriété visé par l'option est appelé le sous-jacent.

Le droit d'acheter (le call) ou de vendre (le put) tient pendant une période donnée à un prix fixé lors de l'émission de l'option.

Warrants : des produits spéculatifs

Les warrants et les options étaient initialement des outils de couverture contre les risques. Aujourd'hui, ce sont principalement des outils spéculatifs. C'est-à-dire que les gains et les pertes peuvent être très élevés, au-delà de la mise, en raison des effets de levier. Les warrants et les options sont donc réservés aux investisseurs experts, qui savent gérer le risque qui leur est associé.

À noter : Vous voulez essayer de mises sur des options sans en avoir l'expérience ? Pour ce faire, n'hésitez pas à demander conseil à votre intermédiaire financier. Mais surtout, déterminez le niveau de perte que vous pouvez supporter, et limitez vos mises en conséquence.

Modalités de fonctionnement des options et warrants

Pour acheter une option, qu'elle soit de vente ou d'achat, il faut payer une prime qui sera déterminée en fonction de la durée de l'option et du prix du sous-jacent. C'est le faible montant de cette prime qui lui donne son effet de levier.

Ces produits permettent de faire des paris à la hausse ou à la baisse de la variation du cours du produit sous-jacent.

S'il s'agit d'un call, les anticipations porteront sur une hausse des marchés à terme, puisque cette option permet d'acheter à un prix prédéterminé un produit à échéance. À l'inverse, un put pariera sur une baisse des marchés, permettant de vendre un actif à un prix prédéterminé.

Les warrants et les options sont cotés et négociables. Il est donc possible de les vendre et de récupérer de l'argent à tout moment.

Fiscalité

Les plus-values sur warrants ou options sont imposées, dès le premier euro, au taux forfaitaire de 24 %, plus 15,5 % de prélèvements sociaux. Les moins-values réalisées sur des warrants peuvent s'imputer sur des plus-values réalisées sur actions ou Sicav. La réciproque est aussi valable. Par ailleurs, les pertes constatées peuvent même être reportées pendant dix ans.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin


Vous cherchez à constituer votre épargne retraite ?

Faites une simulation gratuite !

Comparez et choisissez le meilleur contrat épargne retraite.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !