Les OPCVM : organismes de placement collectif en valeurs mobilières

À jour en Juin 2017

Écrit par les experts Ooreka
Caisse de retraite

Si vous voulez dynamiser votre épargne, prenez un peu plus de risques pour augmenter le rendement. Pour cela investissez dans des produits financiers plus ou moins diversifiés. L'OPCVM (organisme de placement collectif en valeurs mobilières) permet de dynamiser son épargne une fois que l'épargne de précaution est déjà investie en produits sans risque.

Les produits financiers possibles sont : l'investissement direct en Bourse, les OPCVM (Sicav, Sicav monétaire, FCP, FCPI et FIP, fonds à formule, fonds indiciels ou trackers) et les warrants et options.

Définition d'un OPCVM

Un OPCVM (organisme de placement collectif en valeurs mobilières) est un produit de diversification, qui permet d'investir dans plusieurs produits financiers à travers un seul et unique produit.

Certains OPCVM sont quasiment sans risque, d'autres au contraire ne s'adressent qu'à des investisseurs très avertis.

Des frais de gestion plus ou moins élevés sont prélevés chaque année par la société qui gère le produit

Une SICAV ou un FCP, quelle différence ?

Sicav et FCP, ces deux produits sont des OPCVM et peuvent investir dans les mêmes produits financiers :

  • Une Sicav (société d'investissement à capital variable) est une société, le porteur de part est donc un actionnaire. Certaines Sicav, dites monétaires, se distinguent parce qu'elles sont composées de titres dont l'échéance est proche : ce sont des placements de court terme.
  • Un FCP (fonds commun de placement) est un ensemble d'actifs en copropriété entre les investisseurs qui les souscrivent. Les FCP sont gérés par des sociétés de gestion.

Les deux produits sont dans la plupart des cas achetables et vendables tous les jours, ce qui permet de disposer de son argent immédiatement

Quels revenus avec un OPCVM ?

  • Les OPCVM de distribution distribuent régulièrement les revenus encaissés par l'OPCVM (dividende ou coupon).
  • Les OPCVM de capitalisation réinvestissent les revenus encaissés, ce qui augmente de fait la valeur de l'OPCVM.

Les différents types de placements

  • Les fonds monétaires : ces fonds prêtent de l'argent sur de courtes durées aux États ou aux entreprises (obligations à court terme). Ils sont généralement sans risque. Leur rendement dépend du niveau des taux d'intérêt à court terme.
  • Les fonds obligataires : ces investissent aussi dans des obligations,mais à des échéances plus longues. Ils présentent un risque modéré mais doivent être gardés au moins 3 à 5 ans pour avoir un rendement acceptable et sans prendre trop de risque.
  • Les fonds actions : ces fonds investissent directement en actions, et leur niveau de risque est élevé. L'avantage est que ces fonds permettent une diversification (de par la diversité des titres qui le composent), mais il reste aux prises directes avec l'évolution des marchés financiers. Ces fonds doivent être conservés pour au moins 5/6 ans pour que leur rentabilité soit bonne.
  • Les fonds alternatifs : ces produits sont très risqués, car leur but est de faire des paris par rapport aux évolutions de marché. Ces produits sont d'ailleurs réservés le plus souvent à des investisseurs avertis.
  • Les fonds diversifiés : ces fonds permettent une bonne répartition des risques puisqu'une partie est investie en actions, l'autre en obligations. Le niveau de risque est donc relativement limité, même si, là encore, l'évolution des marchés déterminera le rendement final.

Fiscalité des OPCVM

  • Dans le cas des OPCVM de capitalisation, les revenus étant réintégrés dans l'OPCVM, ils ne sont donc pas imposés.
  • Dans le cas des OPCVM de distribution, les revenus sont imposables selon le régime des revenus de valeurs mobilières. Les dividendes français ou étrangers sont intégrés à l'impôt sur le revenu. Pour les obligations, le porteur de l'OPCVM peut opter pour un système de prélèvement forfaitaire libératoire. Dans tous les cas, les prélèvements sociaux viennent ponctionner les revenus.

La cession de parts d'OPCVM relève du principe de l'imposition sur les plus-values. L'imposition sera de 24 % au titre des plus-values et 15,50 % au titre des prélèvements sociaux


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
kévin desorgues

associé principal conseils patrimoine et juridique | desorgues & associés

Expert

jean-claude m

courtier et conseil en entreprise

Expert

eric sniter

ingénieur patrimonial - courtier en crédit | forward ingénierie

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Vous cherchez à constituer votre épargne retraite ?

Faites une simulation gratuite !

Comparez et choisissez le meilleur contrat épargne retraite.

Gratuit et sans engagement !



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !