FCP

À jour en Octobre 2017

Écrit par les experts Ooreka

Un fonds commun de placement (FCP) est une copropriété de valeurs mobilières dont les parts sont émises ou rachetées à la demande des investisseurs. Les porteurs de part n'ont pas de la qualité d'actionnaire, car le FCP n'a pas de personnalité morale.

Les FCP disposent d'une structure moins coûteuse que les SICAV et sont jugés plus réactifs que celles-ci en raison d'un encours moins important.

FCP intérêt patrimonial et règles de fonctionnement

Les FCP donnent aux investisseurs la possibilité d'accéder à un portefeuille diversifié de valeurs mobilières à partir d'un investissement de départ modique même si le prix des parts des fonds est généralement plus élevé que celui des actions de SICAV.

Les FCP sont adaptés aux épargnants qui, n'étant pas des experts en placements financiers, préfèrent confier la gestion de leur épargne boursière à des gestionnaires qui suivront une stratégie de portefeuille connue d'avance.

Juridiquement, le FCP est une copropriété de valeurs mobilières émettant des parts. Contrairement aux SICAV, le porteur de parts de FCP ne dispose d'aucun des droits conférés à un actionnaire. Il est considéré comme un « copropriétaire ».

Le nombre de parts s'accroît par souscription de nouvelles parts et diminue avec les rachats effectués par le FCP à la demande des anciens porteurs. Ces transactions s'effectuent selon la valeur liquidative du fonds. Cette valeur est généralement calculée chaque semaine (au minimum 2 fois / mois).

La valeur de la part est affectée par des frais. Il s'agit :

  • des frais de souscription et des frais de sortie (environ 2 %) ;
  • des frais de gestion. Invisibles, car directement réduits de la valeur liquidative des fonds, ils sont pourtant bien là. Leur niveau est indiqué sur le prospectus de présentation du fonds ;
  • des commissions de mouvement, forfaitaires ou proportionnelles (pourcentage) du montant de chaque transaction effectuée sur le portefeuille. 

La gestion du FCP est assurée par une société de gestion. Elle agit au nom des porteurs et dans leur intérêt exclusif.

Le capital minimum d'un FCP est limité, ce lui qui permet d'effectuer des investissements plus risqués, mais potentiellement plus lucratifs que ceux d'une SICAV.

Les FCP de droit français sont agréés et suivis par l'Autorité des marchés financiers. En vertu de la directive OPCVM IV, la publication d'un document d'information clé pour l'investisseur (DICI) est obligatoire pour les FCP comme pour tous les OPCVM. Ce document présente les informations essentielles que l'investisseur doit connaître avant de souscrire au FCP.

Classification patrimoniale des FCP

Selon la classification de l'AMF, les FCP sont rangés dans 6 catégories :

  • FCP actions ; ils sont investis en permanence au moins pour 60 % de leur actif sur le marché des actions en fonction de la zone géographique à laquelle ils sont rattachés : France, pays de la zone euro, Union européenne ou international. Les 40 % restants sont librement investis (titres de créances, etc.). Ces FCP sont adaptés à une gestion dynamique ;
  • FCP obligataires ; principalement investis en obligations, bons du Trésor et titres de créances négociables. Ils sont recommandés aux épargnants prudents et à la recherche de versements réguliers ;
  • FCP monétaires ; leur portefeuille est composé de titres à durée de vie très courte (bons du Trésor, certificats de dépôt bancaire, billets de trésorerie, etc.). Peu risqué, le rendement de ces fonds est très faible ;
  • Fonds à gestion alternative ; leur but est de capter une performance absolue déconnectée de l'évolution des marchés financiers. Les règles d'investissement sont souples et la gestion spéculative. Ces fonds s'adressent à des investisseurs avertis, prêts à accepter les risques ;
  • Fonds à formule ; ces FCP délivrent une performance définie à l'avance par application d'une formule mathématique indexée sur les marchés financiers (indice, actions, panier d'actions, etc.). Parmi ces fonds, il existe des fonds garantis et des fonds protégés. Ils garantissent à l'investisseur de récupérer tout ou partie de son capital à l'échéance du fonds. Les fonds à promesses sont plus risqués. Tous ces FCP sont réservés aux investisseurs avertis ;
  • FCP profilés ; diversifié, le portefeuille de ces fonds, souvent proposés dans le cadre de contrats d'assurance vie en Unités de compte (UC), est géré selon plusieurs profils de risque. Ils sont généralement au nombre de 3 : prudent, équilibré et dynamique.

À côté de ces FCP « classiques » sont aussi commercialisés des FCP « spéciaux » plus risqués comme les fonds communs de placement à risques (FCPR), les fonds communs de placement dans l'innovation (FCPI) et les fonds d'investissement de proximité (FIP). Tous ces produits font l'objet de règles de commercialisation spécifiques.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin


Vous cherchez à constituer votre épargne retraite ?

Faites une simulation gratuite !

Comparez et choisissez le meilleur contrat épargne retraite.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !