Épargne, définition

À jour en Décembre 2017

Écrit par les experts Ooreka

Selon l'INSEE, l'épargne correspond à la part du revenu disponible des ménages non utilisée en dépense de consommation finale. L'épargne des ménages est la principale source intérieure de financement des dépenses en capital, le pilier de la croissance économique à long terme. L'épargne des ménages est exprimée en pourcentage de leur revenu disponible (ensemble des revenus nets d'impôts).

Épargne des ménages : une singularité française

Peur de l'avenir, crainte du chômage, incertitude sur le financement des retraites : les Français sont le peuple européen qui épargne le plus : environ 14 à 15 % de leur revenu disponible, c'est-à-dire de l'ensemble, net d'impôts, constitué par les revenus d'activité (nets des cotisations sociales), les revenus du patrimoine, les transferts en provenance d'autres ménages et les prestations sociales.

Bon à savoir : le pourcentage de revenu d'épargne des ménages est basé sur le système de comptabilité nationale 2008 (SCN 2008), un cadre statistique fournissant une série détaillée de comptes macroéconomiques utilisé par la quasi-totalité des pays de l'OCDE, à l'exception notable du Japon (SCN 1993).

L'épargne a 2 volets : un volet « réel » et un volet financier. La partie réelle correspond à la constitution d'un patrimoine immobilier. La composante financière à l'ensemble des actifs (bourse, assurance vie, etc.) détenue par les ménages, une fois les crédits en cours déduits.

Bon à savoir : les placements non financiers représentent environ 10 % du revenu disponible des ménages, contre 5 % pour les placements financiers.

L'épargne d'un agent économique peut être négative (désépargne), si le montant de ce qu'il doit dépasse celui de ce qu'il possède : actifs, financiers ou réels, etc.

Trois types d'épargne

Les économistes distinguent plusieurs types d'épargne : l'épargne immobilière, l'épargne liquide et l'épargne financière de moyen et de long terme.

Épargne immobilière

D'après la cinquième édition internationale de la « Global Investment Survey » (un comparatif entre 17 pays) réalisée par Legg Mason, les Français sont allergiques au risque et donnent une priorité absolue à la pierre. Ils y consacrent 26 % de leur épargne. C'est le plus haut niveau mondial, loin devant la moyenne globale mondiale (13 %) européenne (15 %) et asiatique (9 %).

À noter : près de 53 % du patrimoine des Français est constitué d'immobilier, ce qui représente plus de 7 000 milliards d'euros (contre 1 620 milliards pour l'assurance vie).

Épargne « liquide » de court terme

Elle permet de récupérer son épargne à tout moment. Ces ressources sont notamment investies sur les livrets d'épargne réglementés (Livret A, comptes d'épargne, PEL, etc.).

Les liquidités sont aussi stockées sur les comptes courants.

Épargne financière à moyen et long terme

Destinée à faire fructifier un capital de façon à obtenir un rendement financier et/ou une plus-value, cette épargne remonte progressivement après la grande fuite de capitaux qu'a provoquée la crise de 2008.

À noter : selon la 8ème édition de l'Allianz Global Wealth Report (un comparatif mondial sur le patrimoine financier des ménages dans 53 pays), les actifs financiers nets des foyers français ont augmenté de 6,7 % en 2016, plus vite que la moyenne de la zone euro (+ 4,6 %). Dans cet ensemble, l'assurance vie se taille la part du lion : elle absorbe 40 % de l'épargne financière des ménages.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin


Vous cherchez à constituer votre épargne retraite ?

Faites une simulation gratuite !

Comparez et choisissez le meilleur contrat épargne retraite.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !