Assurance vie

À jour en Août 2017

Écrit par les experts Ooreka

Pour bien épargner, il faut choisir le bon support d'investissement en fonction du rendement attendu. Les différents supports d'investissement pour faire un placement financier sont : le compte titres, le PEA classique ou PEA-PME, l'assurance-vie, le PERP et le contrat Madelin.

Définition de l'assurance vie

Assurance vie

L'assurance vie est un contrat d'épargne et d'assurance signé entre un assuré et un assureur, dont le but est de disposer d'un capital disponible à une date déterminée d'avance et qui constitue l'échéance du contrat. Les versements (appelés « primes ») donnent lieu à des intérêts, qui sont capitalisés.

Arrivé au terme du contrat, l'assureur reverse à l'assuré soit son capital, soit une rente. Si l'assuré décède avant le terme du contrat, le capital est versé au(x) bénéficiaire(s) désigné(s) par l'assuré.

Comment fonctionne l'assurance vie ?

Le but est de confier son argent à un assureur pour le faire fructifier pendant toute sa vie, avec un terme déterminé à l'origine.

L'épargnant choisit quel type de gestion il souhaite (risquée ou prudente) :

  • Les fonds en euros : c'est un contrat dont le rendement est garanti par la compagnie d'assurance choisie.
  • Les fonds en unités de compte (investis en actions) : c'est un contrat dont le rendement dépend des marchés financiers.
  • Les fonds de diversification qui ont été créés en 2014 avec le contrat Euro-croissance : ils sont à mi-chemin entre le fonds en euros et les fonds en unités de compte.

Où sont investis les fonds d'un contrat assurance-vie ?

Contrat monosupport

Ce type de contrat ne sera investi que dans des fonds en euros, c'est-à-dire sans risque. Le capital placé ne peut jamais diminuer puisque l'assureur s'engage sur un taux de revalorisation minimale chaque année. En 2013, les performances de ce type de fonds allaient de 2,5 à 3,5 %, nets de frais de gestion.

Contrat multisupports

Ce type de contrat comprend à la fois des fonds en euros et des fonds en unités de compte. Les fonds en euros suivent la même logique que les contrats monosupport, alors que la partie unité de compte est représentée par des parts d'OPCVM (organismes de placement collectif en valeurs mobilières). Ce panachage permet d'avoir à terme un rendement normalement plus élevé que celui du fonds en euros.

Contrat Euro-croissance

Ce type de contrat peut être un contrat mono ou multisupports qui comporte des fonds diversifiés. Les fonds peuvent être investis pour partie sur des fonds sans risques, pour assurer une garantie en capital, et pour partie sur des actifs plus risqués, pour tenter d'obtenir un rendement plus intéressant. Le contrat Euro-croissance comporte une garantie en capital au terme d'une détention minimale de 8 ans.

Assurance-vie : attention aux frais

Les assureurs se rémunèrent en prélevant divers frais :

  • Les frais sur versements sont déduits de chaque investissement. Ils atteignent jusqu'à 5 % de la somme placée.
  • Les frais de gestion sont prélevés chaque année sur le capital placé. Ils vont de 0,4 à plus de 1 %.
  • Frais divers : ce sont surtout des frais prélevés par les OPCVM dans lequel on investi, qui viennent s'ajouter à l'ensemble des autres frais.
  • À l'ouverture du contrat, certaines compagnies d'assurance demandent des frais d'entrée. Il est possible de les négocier et dans certains cas, comme sur Internet, ils n'existent pas.

Modalités du contrat

À l'ouverture du contrat d'assurance-vie, un versement initial sera demandé. Un minimum de versement sera prévu par le contrat. Il peut aller de 10 € à plusieurs milliers d'euros. Un (ou des) bénéficiaire(s) devra être désigné dans le contrat d'assurance-vie.

Que ce soit une sortie totale ou partielle du contrat, la somme reçue est constituée du capital (ensemble des versements) et des intérêts perçus, cumulés au cours du temps.

Fiscalité de l'assurance-vie

Le principe de l'imposition est qu'elle ne s'applique qu'à la part d'intérêts correspondant au capital retiré lors du rachat.

La fiscalité de l'assurance-vie dépendra du moment des retraits :

  • Si le rachat intervient avant la huitième année, les intérêts sont totalement imposables. Vous devez l'intégrer à votre revenu imposable, ou opter pour le prélèvement libératoire forfaitaire, dont le taux est dégressif selon l'âge de votre contrat : 35 % s'il a moins de 4 ans, 15 % entre 4 et 8 ans.
  • Si le rachat intervient après la huitième année, les intérêts sont exonérés d'imposition sur le revenu si les retraits ne dépassent pas 4 600 € par an (9 200 euros pour un couple). Au-delà, les retraits sont intégrés au revenu imposable ou font l'objet d'un prélèvement libératoire à un taux réduit de 7,5 % (hors prélèvements sociaux).

Bon à savoir : l'État encourage les contrats multisupports grâce à une fiscalité réduite appliquée depuis le 1er janvier 2011. Désormais , une assurance vie qui est investie à hauteur de 15% minimum en actions de sociétés françaises et européennes, bénéficie d'un taux réduit à 5,5 % (durée minimale de 10 ans au lieu de 8). Le taux de 7,5 % s'applique sur les autres contrats multisupports (durée minimale de 8 ans).

Les gains de l'assurance vie sont soumis aux cotisations sociales, même lorsqu'ils sont exonérés d'impôt sur le revenu. Dans les contrats monosupport, les cotisations sociales sont prélevées chaque année à la source, et directement déduits des intérêts. Dans les contrats multisupports, les prélèvements sociaux ne sont ponctionnés qu'à l'occasion des retraits. Pour les contrats Euro-croissance, le taux des cotisations sociales appliqué est le taux en vigueur à l'échéance du fonds, et s'applique sur l'ensemble de la plus-value de la période de détention.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
CC
cathy c

ecrivain public

Expert

david bletterer - paris -

agent immobilier | aab-immobilier.com

Expert

MM
mohamed mhamel

aide comptable retraité | bureau d’Écrivain publics

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Vous cherchez à constituer votre épargne retraite ?

Faites une simulation gratuite !

Comparez et choisissez le meilleur contrat épargne retraite.

Gratuit et sans engagement !



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !