Sommaire

La banque propose à ses clients de pouvoir emprunter et épargner de l'argent. Pour cela, elle met à leur disposition des offres de crédit et d'épargne bancaire qui s'accompagnent de garanties spécifiques et proposées à des taux différents.

Les produits d'épargne bancaire sont, avec le crédit et les moyens de paiement, l'une des offres de la banque.

Définition de l'épargne bancaire

L'épargne bancaire se définit comme l'argent qu'il reste en surplus, une fois toutes les dépenses faites. Cet argent est placé afin de l'économiser et, si possible, d'en tirer une plus-value.

Les objectifs de l'épargne bancaire sont différents selon les besoins :

  • sécurité ;
  • rendement ;
  • constitution d'un capital ;
  • épargne de précaution, etc.

L'argent épargné peut être :

  • disponible (espèce, compte courant ou rémunéré) ;
  • liquide (livrets) ;
  • placé (comptes spéciaux, immobilier, etc.) ;
  • investi (dans des entreprises : actions, obligations).

Il existe deux grands types d'épargne :

  • les placements financiers, c'est-à-dire l'argent placé en Bourse, soit directement soit par l'intermédiaire de fonds d'investissement ;
  • les livrets bancaires, qui sont gérés par les banques et qui correspondent généralement à des dispositions légales.

Rendement et fiscalité des produits d'épargne bancaire

Le rendement de l'épargne bancaire dépend du risque. Plus le risque est élevé, plus le rendement l'est ; plus le risque est faible, moins la rémunération est élevée.

Les livrets bancaires sont l'épargne la plus sûre, mais celle qui rapporte le moins sur le long terme. Au contraire, les placements financiers sont plus risqués, mais en général rapportent davantage sur le long terme.

La fiscalité associée à l'épargne bancaire est différente selon le produit :

  • produits exonérés d'impôts et de prélèvements sociaux : livret A, livret de développement durable et solidaire, etc. ;
  • produits exonérés d'impôts mais non de prélèvements sociaux : PEA, etc.

Épargne bancaire : livrets réglementés ou fiscalisés

On distingue 2 grands types de livrets d'épargne :

  • les livrets d'épargne réglementés ;
  • les livrets bancaires fiscalisés.

Qu'est-ce qu'un livret d'épargne réglementé ?

Un livret d'épargne réglementé est un livret réglementé par l'État. Ainsi, l'État fixe notamment :

  • son taux d'intérêt ;
  • son plafond d'épargne ;
  • ses conditions d'ouverture.

Le principal avantage des livrets d'épargne réglementés est que les intérêts perçus sont exonérés d'impôt.

Livret bancaire non réglementé : des intérêts soumis aux impôts

Le livret bancaire non réglementé est un produit d'épargne proposé par la plupart des banques. Les banques définissent alors librement :

  • le taux de rémunération du compte sur livret ou livret bancaire ;
  • les plafonds de dépôt ;
  • les conditions d'ouverture.

Cependant, la rémunération issue de ces produits d'épargne est soumise à l'impôt sur le revenu. Au final, le taux d'intérêt net d'impôt est moins élevé que le taux d'intérêt brut. En contrepartie, un livret bancaire offre généralement un taux d'intérêt brut plus élevé qu'un livret d'épargne réglementé. Il est souvent utilisé en complément d'un livret d'épargne réglementé. L'un des comptes sur livret non réglementés les plus répandus est le compte à terme.

Quelques exemples d'épargne bancaire

On distingue différents livrets d'épargne bancaire. Découvrez pour chacun de ces livrets :

  • le taux d'intérêt proposé ;
  • le plafond d'épargne ;
  • le public visé.

Livrets d'épargne réglementés

Taux d'intérêt

Plafond

Pour qui ?

Livret A

0,50 %

22 950 €

Accessible à tous.

Livret développement durable et solidaire (LDDS), ancien LDD

0,50 %

12 000 €

Personnes majeures fiscalement domiciliées en France.

Livret d'épargne populaire (LEP)

1 %

7 700 €

Personnes fiscalement domiciliées en France dont les revenus ne dépassent pas un certain plafond :

  • 19 977 € pour une personne seule ;
  • 30 645 € pour un couple marié ou pacsé, une personne isolée avec un enfant ou une personne seule avec deux enfants.

Bon à savoir : suite au décret n° 2020-658 du 30 mai 2020, la date limite pour fournir les justificatifs d'éligibilité au LEP en 2020 est reportée au 30 septembre 2020.

Plan d'épargne logement (PEL)

Différent selon la date d'ouverture (1 % depuis le 1er août 2016).

61 200 €

Accessible à tous.

Compte épargne logement (CEL)

0,25 %

15 300 €

Accessible à tous.

Livret jeune

Minimum 0,50 %

1 600 €

Jeunes de 12 à 25 ans.

Épargne

Épargne : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur où placer votre argent
Télécharger Mon Guide