Offre publique de vente

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en juillet 2020

Sommaire

Une offre publique (OP) est une opération lancée à destination du public. Le plus souvent, une société ou un groupe d’investisseurs propose à des investisseurs de leur acheter, échanger ou vendre un certain nombre de titres d'une société. En France, supervisée par l’Autorité des marchés financiers (AMF), l’OP se déroule dans le cadre de procédures strictement réglementées, notamment en ce qui concerne les informations financières fournies aux investisseurs.

Il existe 5 sortes d’OP :

Une offre publique de vente (OPV) est une opération lors de laquelle un actionnaire s'engage à céder une quantité déterminée de titres, à un prix fixé à l'avance. 

Cette procédure est fréquemment utilisée lors des introductions en bourse ou des opérations de privatisation.

OPV : principes

L'offre publique de vente répond à une logique particulière : réalisée par des actionnaires, par exemple l’État lors d’une opération de privatisation, elle consiste à mettre en vente les actions d'une société selon des conditions précises de quantité et de prix.

Une fois conclue, cette opération est généralement suivie de l’introduction en Bourse des actions concernées par l’OPV.

Déroulement d’une OPV

L'offre publique de vente est une technique de mise en vente de titres utilisée sur le marché des actions. Les émetteurs ont le choix entre plusieurs techniques pour fixer le prix auquel les actions seront vendues :

  • offre à prix ferme (OPF) : les titres sont vendus à un prix défini à l'avance, quel que soit le nombre d’actions demandées. Les titres sont répartis en tenant compte du nombre de titres offerts et du nombre de titres demandés ;
  • offre à prix minimale (OPM). Comme son nom l’indique, cette procédure fixe un prix plancher. Seuls les ordres à cours limités (avec un prix d'achat maximum) sont acceptés. Ils doivent rester dans une limite raisonnable par rapport au prix d’offre. Si les prix n’atteignent pas un certain niveau, les actions ne sont pas vendues ;
  • offre à prix ouvert (OPO). Avec cette procédure, le prix de vente de l'action s’inscrit dans une fourchette communiquée à la communauté financière. Le prix de l'OPO est déterminé à l’intérieur de cette fourchette, le jour même de la première cotation. L'OPO est couramment utilisée lors des opérations destinées aux particuliers.