Option à barrière

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Une option à barrière est un instrument financier qui s’active ou se désactive, selon l’évolution du sous-jacent sur laquelle elle porte.

Ces options peuvent être activées ou désactivées si le prix de l'actif sous-jacent passe au-dessus ou en dessous d'une valeur limite (la barrière).

Les options à barrières constituent une couverture possible contre les retournements de tendance.

Options à barrières : principe et mécanisme

Une option est un produit financier qui donne le droit (mais pas l'obligation) à l’autre partie de lui acheter (option d'achat) ou de lui vendre (option de vente) un actif (le sous-jacent), moyennant le paiement d'une prime. Ce sous-jacent peut être une action, une devise, une matière première, etc.

La transaction (achat ou vente) se fera à un prix déterminé (prix d'exercice) durant une période déterminée (1 jour, 1 semaine, etc.).

La particularité des options à barrières est que leur exercice peut être activé ou désactivé selon que le sous-jacent atteint (ou non) un niveau fixé à l’avance (la barrière). Ainsi :

  • avec une option à barrière activante, l’option ne sera exerçable à l’échéance que, si, au moins une fois au cours de la vie de l'option, le prix du sous-jacent a atteint ou dépassé un certain prix ;
  • avec une option à barrière désactivante, l’option cessera d’exister si, a un moment donné, le prix a touché une barrière désactivante, soit un prix plancher fixé initialement durant la durée de vie de l’option.

On distingue les barrières européennes et américaines :

  • barrières européennes : l’option n’est activée ou désactivée qu'à la fin de la période d’exercice ;
  • barrières américaines : l’option est activée ou désactivée pendant la période de vie de l’option dès que le niveau du sous-jacent touche celui de la barrière.

Une option peut comporter plusieurs barrières (toutes les 2 activantes, toutes les 2 désactivantes ou l'une activante et l'autre désactivante).

Si c’est le cas, généralement :

  • il suffit qu'une barrière désactivante soit atteinte pour que l’option devienne non exerçable
  • l'option reste exerçable si une barrière activante est atteinte, mais qu'aucune barrière désactivante n’a été touchée.

Différents types d'options à barrières

Par convention, on nomme les options a barrière en associant le type de l'option au type de barrière (In/Out).

On peut distinguer 2 grands types d’options :

  • Les options Knock-In. L'action est activée et le droit peut être exercé si le cours du sous-jacent atteint la barrière. On distingue :
    • l’option up and in : l’option s’active lorsque le prix du sous-jacent atteint ou dépasse la barrière ;
    • l’option down and in : l’option s’active lorsque le prix du sous-jacent atteint ou passe en dessous de la barrière.
  • Les options Knock-Out. L'option est désactivée et le droit ne peut plus être exercé si le cours du sous-jacent a franchi la barrière. On distingue :
    • l’option up and out : l’option cesse d’exister lorsque le prix du sous-jacent atteint ou dépasse la barrière ;
    • l’option down and out : l’option cesse d’exister lorsque le prix du sous-jacent atteint ou passe en dessous de la barrière.

Ces options réduisent le risque du vendeur, car l'option  peut devenir non exerçable. Elles profitent à l'acheteur, ce qui a pour effet de réduire le montant de la prime.

Aussi dans la rubrique :

Types d'investissements

Sommaire