Eurolist

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

 

Ouvert en 2005, Eurolist est le marché réglementé de la bourse de Paris.

Il regroupe regroupe environ 700 sociétés cotées par ordre alphabétiques et réparties en 3 groupes, selon leur capitalisation boursière.

Eurolist :  un marché très réglementé

Eurolist résulte de la fusion des anciens Premier, Second et Nouveau marchés : en 2005, Euronext a réorganisé la cote en fusionnant ces différents segments de marché pour créer l’Eurolist d'Euronext.

Toutes les sociétés de l’Eurolist doivent se plier à un cadre réglementaire commun approuvé par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) :

  • mettre au moins 25 % de leur capital social sur le marché ;
  • présenter des comptes audités et certifiés sur les trois dernières années lors de leur introduction en bourse ;
  • rendre publique les informations susceptibles d'influer sur le cours de leurs actions ;
  • publier des comptes annuels et des résultats tous les semestres (ainsi qu’un chiffre d'affaires trimestriel).

En France, toutes les valeurs de l'Eurolist sont cotées en continu entre 9 h et 17 h 30.

En plus d’Eurolist, on trouve deux sous-groupes : l’un pour les sociétés de la zone euro, l’autre pour les sociétés internationales qui sont inscrites à la cote parisienne.

Organisation de l’Eurolist

Sur l’Eurolist, les sociétés cotées sont classées par ordre alphabétique et réparties selon un critère de capitalisation boursière. On distingue 3 compartiments de marché :

  • compartiment A : les sociétés les plus lourdes (« blue chips »), celles dont la capitalisation est supérieure à 1 milliard d’euros, sont regroupées dans ce compartiment. On y recense un peu plus de 200 valeurs, dont celles qui figurent au sein du CAC 40, l’indice vedette de la bourse de Paris ;
  • compartiment B : réservé aux poids moyen, ce compartiment est constitué par les entreprises dont la capitalisation boursière se situe entre 150 millions et un milliards d’euros. Elles sont près de 250 ;
  • compartiment C : il est conçu pour loger les sociétés dont la capitalisation boursière est inférieure à 150 millions d’euros. On y recense un peu plus de 420 sociétés.

Les valeurs d’Eurolist sont identifiées par un code ISIN (qui remplace l’ancien SICOVAM). Cette codification alphanumérique est composée de 12 caractères dotant les titres d'un code international unique.