Portefeuille efficient

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Un portefeuille efficient est un portefeuille d'actifs financiers permettant d'optimiser le couple rendement /risque grâce à une diversification judicieuse.

La théorie du portefeuille efficient a été développée par Harry Markowitz dans les années cinquante afin d’offrir la rentabilité maximale pour un niveau de risque aussi faible que possible.

Cette théorie a ensuite été reprise et simplifiée par W. Sharpe, créateur du fameux ratio financier qui porte aujourd’hui son nom.

Portefeuille efficient : définition

Un portefeuille efficient est celui qui présente le couple risque/rentabilité optimal pour un investisseur.

Développée par l’économiste américain Harry Markowitz (l’un des Prix Nobel d’économie 1990), la théorie du portefeuille efficient définit le mécanisme de sélection de titres constituant un portefeuille boursier idéal sur le papier.

Selon H. Markowitz, un portefeuille est efficient si :

  • il permet d’atteindre un niveau de rendement anticipé fixé avec le minimum de risque (c’est-à-dire le minimum de variance) ; ou
  • il fournit, pour un niveau de risque donné, la possibilité d’atteindre le maximum de rendement moyen escompté.

H. Markowitz distingue deux portefeuilles : un portefeuille efficient purement risqué et un portefeuille efficient non risqué.

Dans les deux cas, il s’agit de trouver la combinaison optimale de X titres risqués (ou non risqués) grâce auxquels un investisseur obtiendra le niveau maximal de rendement espéré pour un niveau de variance (risque) donné.

Lire l'article Ooreka

Principe d’organisation du portefeuille efficient

Selon H. Markowitz, les différents titres composant un portefeuille ne doivent pas être sélectionnés individuellement, mais toujours en tenant compte de leurs corrélation avec les autres actifs du portefeuille.

Sa conviction est que :

  • un portefeuille composé de plusieurs titres est moins risqué qu'un portefeuille composé d'un seul titre, même s’il s’agit du moins risqué de tous. La synergie d'ensemble a pour effet de minimiser le niveau de variance pour un niveau de rendement choisi ;
  • la sélection des titres répond à un souhait rationnel. Partant du principe que les investisseurs effectuent des choix raisonnables et que le marché est efficient, Markowitz considère qu'ils choisiront toujours l’actif offrant la meilleure performance pour un niveau de risque minimal ;
  • pour être efficient, son portefeuille idéal doit être constitué sur une période unique, par exemple un trimestre, sans coûts de transaction.

En pratique, le « portefeuille efficient » de Markowitz nécessite une programmation sophistiquée (méthode quadratique). Elle consiste à établir des corrélations entre tous les titres qui vont être placés dans un portefeuille. Colossal (près de 126 000 recoupements pour 300 titres), ce traitement statistique a vite posé des problèmes de traitement informatique en raison de sa complexité.

Le modèle de Markowitz a ensuite été simplifié par l’économiste William Sharpe qui a découvert que les écarts de rentabilité de chaque titre dépendaient de la variation globale du marché, mesurée par son indice de référence.

À la fin des années soixante, les travaux de W. Sharpe ont abouti à la mise au point du fameux ratio éponyme permettant de mesurer la rentabilité d’un portefeuille en fonction du risque pris.

Lire l'article Ooreka