Sommaire

Le financement de marché est assuré par l’émission de titres sur les marchés financiers comme les actions, obligations, et les billets de trésorerie.

Ces titres sont achetés par des investisseurs qui assurent ainsi le financement des entreprises et de l’économie.

Le financement de marché est une technique à laquelle de plus en plus de grandes entreprises recourent pour trouver des capitaux.

Financement de marché : définition

On distingue traditionnellement 2 types de financements : le financement par endettement et le financement de marché.

Le financement par endettement

Il s’appuie essentiellement sur les crédits accordés par des institutions financières comme les banques.

Il s’agit donc d’un financement « intermédié ». Il concerne notamment les petites sociétés qui n’ont pas accès aux places boursières.

Le financement de marché

Il se caractérise par des émissions de titres sur les places boursières.

Ce financement est désintermédié, c’est-à-dire direct. Il peut avoir une dimension internationale (cotation sur plusieurs places boursières).

Les grandes sociétés recourent de plus en plus fréquemment aux émissions de titres (actions et obligations). Dans le même temps, elles réduisent leurs dettes bancaires bien que le niveau très bas des taux d’intérêt peut ralentir cette désintermédiation.

Lire l'article Ooreka

Fonctionnement

Le financement de marché est conditionné :

  • par le prix des actifs (actions, obligations, etc.) ; et
  • la façon dont les investisseurs composent et gèrent leurs positions.

L'orientation des capitaux se détermine en fonction des prix qui, selon leurs niveaux, valorisent des opportunités d'investissement sur tel ou tel type de valeur en tenant compte du risque qu'elles véhiculent (« pricing »).

Plusieurs modèles permettent d’évaluer la valeur fondamentale des titres que l’on trouve sur le marché financier.

Parmi ceux-ci :

  • le modèle MEDAF, créé aux États-Unis dans les années soixante. Il fournit une estimation du taux de rentabilité attendu par le marché en fonction du risque systématique attaché à un actif financier. Le but est de prévoir ce que ce titre rapportera à l’avenir en fonction de l'offre et de la demande attendues (dans le cadre d'un marché en équilibre) ;
  • les méthodes d’évaluation des entreprises, dont la situation économique détermine le juste « pricing » des actifs, sont aussi fréquemment utilisées en finance de marché.

Financement de marché : 3 types d'émissions

La profondeur de la finance de marché dépend de la diversité et des caractéristiques des produits financiers.

La finance de marché se caractérise par des actifs financiers qui peuvent être vendus à tout moment et dont le prix est fixé sur les marchés financiers en fonction de l’offre et de la demande.

Ce financement est alimenté par 3 grands types d’opérations : les émissions d’actions, les émissions d’obligations et celles de titres à court terme.

Les émissions d’actions

Elles permettent à une entreprise d'augmenter le nombre d'actions composant son capital social. C’est une formule courante sur les places financières comme celle de Paris.

Les émissions d’obligations

Elles sont assimilables à un emprunt à moyen ou à long terme.

Elles sont d’abord le fait de l’État et des collectivités locales, mais concernent aussi les entreprises ;

On distingue :

  • les obligations à taux fixe (montant du coupon connu d’avance et invariable) ;
  • les obligations à taux variables (montant du coupon variant selon l’évolution des taux) ; et
  • les obligations indexées, par exemple sur l'inflation.

Les émissions de titres à court terme

Elles sont aussi un des acteurs importants du financement de marché. Il s’agit de ;

Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Types d'investissements

Sommaire