Offre amicale

Sommaire

Une OPA amicale résulte d’un accord entre 2 entreprises, souvent dans la perspective d’une fusion. Elle s’oppose à une OPA qui se déroule sans l’accord de la société cible.

Techniquement, l’OPA amicale se caractérise par le rachat des actions de la société absorbée par échange de titres ou en numéraire.

Offre amicale : principe et motivations 

Il existe 3 types d’OPA :

Le plus souvent une OPA amicale entre dans la catégorie des rachats d’action. Elle est dite « amicale » car c'est le fruit d’un accord entre les dirigeants de la société acheteuse et ceux de la société cible.

Ce rapprochement peut résulter du fait que 2 entreprises agissant sur des créneaux complémentaires puissent trouver avantage à s’associer afin de réaliser des économies d'échelle et profiter de synergies. Une OPA amicale peut aussi être sollicitée par une entreprise en cas de difficultés financières.

Cette offre peut éventuellement être concurrencée par celle d’un « chevalier noir », comprendre une entreprise concurrente qui améliore les termes financiers de l’OPA amicale afin de convaincre les actionnaires de lui apporter leurs titres. Cette situation est généralement de bon augure pour les actionnaires qui voient la valorisation de leurs titres augmenter.

Déroulement d’une offre amicale

L’initiateur de l’offre publique est tenu de déposer un projet de note d’information auprès de l'AMF (Autorité des marchés financiers). 

Rôles des différents acteurs

Dans ce projet, les investisseurs trouvent un certain nombre d’informations cruciales : prix proposé, objectifs de l’opération, nombre de titres que le prédateur souhaite acquérir, etc.

Par ailleurs, l’initiateur publie un communiqué informant le public de son projet.

De son côté, la société cible doit réagir officiellement à cette proposition financière. Sa direction fait connaître son avis et dépose un projet de note d’information répondant à l’offre auprès de l’AMF.

Sur la base de de ces éléments, l’AMF s’assure alors que l’offre publique est conforme avec les dispositions législatives et réglementaires en veillant à ce l’égalité de traitement entre les actionnaires soit garantie. Le cas échéant, elle peut demander la modification du projet.

Offre amicale conforme

Quand l’offre amicale est conforme, l’AMF publie le calendrier de l’offre :

  • Si l’initiateur détient moins de 50 % du capital ou des droits de vote de la cible, l’offre est ouverte durant 25 jours de bourse. L’offre peut faire l’objet d’une réouverture, d’une surenchère, ou d’une contre-offre déposée par un tiers (chevalier noir).
  • Si l’initiateur détient plus de 50 % du capital et des droits de vote de cible, l’offre est ouverte pendant 10 jours de bourse au minimum (15 jours s’il s’agit d’une OPE). 

Les actionnaires de la société cible sont libres d’accepter l’offre publique et de vendre (ou d’échanger) leurs titres au prix proposé ou de la refuser en conservant leurs titres.

À la clôture de l’OPA amicale, l’AMF publie le résultat sur son site internet.

Ces pros peuvent vous aider