Sommaire

Une option parisienne est une option qui s’active ou se désactive lorsque son sous-jacent passe au dessous ou au-dessus d’une barrière, puis y séjourne durant une certaine durée  (appelée la « fenêtre »).

C’est le respect de ce timing qui différencie l'option parisienne des options à barrière qui se désactivent sitôt ce seuil franchi (à la hausse comme à la baisse).

L’option parisienne permet de limiter le risque de manipulation du marché.

Option parisienne : principe

Un contrat d’option donne à un investisseur le droit (mais pas l’obligation) d'acheter ou de vendre un sous-jacent à une date déterminée d’avance.

Les options sont regroupées en 2 catégories :

  • les options « call » qui donnent le droit d'acheter le sous-jacent (actions, devises, matières premières, etc.) à un prix déterminé d’avance. Le call se valorise quand le marché monte ;
  • les options « put » qui donnent le droit de vendre ce sous-jacent à un prix également convenu dès le départ. Le put se valorise lorsque le marché baisse.

Les options sont également divisées selon leur mode d'exercice. On recense, notamment les options, américaines, européennes, Bermuda, etc.

Introduites à la fin des années 90, les options parisiennes sont des extensions d’options à barrière, conçues de façon à offrir une protection accrue aux investisseurs.

Qu’il s’agisse d’un « call » ou d’un « put », l’option parisienne prend (in) ou perd (out) sa valeur si :

  • le cours de l’actif sous-jacent passe un laps de temps sous (down) ou au-dessus (up) de la barrière définie dès le départ ;
  • ce laps de temps (par exemple 3 jours de bourse) correspond à une durée passée au-delà de la barrière sans la retraverser. Cette période est appelée « durée d’excursion » ou encore « fenêtre » ;
  • selon les cas, cette fenêtre peut être cumulative (totalisation des jours passés au-dessus ou en dessous de la barrière). Ou non-cumulative (on ne totalise alors que les jours consécutifs passés au-delà de la barrière).

Dans les 2 cas, si le sous-jacent fait une incursion durant un laps de temps inférieur à ce que prévoit le contrat, rien ne se passe concernant l’option.

Intérêt de l’option parisienne

L’option parisienne constitue une garantie appréciable pour un investisseur ayant acheté des options à barrière.

En effet dans le cas d’une simple option à barrière, l’option s’active ou se désactive dès que le sous-jacent franchit un niveau dans un sens ou dans l’autre. Ainsi, dans le cas d’une option « call », l’acheteur d’options à barrière peut essayer de peser sur le marché (si la conjoncture lui est défavorable) afin que le sous-jacent perce la barrière « désactivante » même brièvement afin d’annuler toutes les options « call ».

Cette tentative de manipulation est plus délicate avec l’option parisienne puisque la durée d’excursion doit se prolonger pour avoir une influence. Avec le même exemple, l’acheteur d’options devra manipuler le marché durant plusieurs jours pour que le sous-jacent reste sous la barrière (sans la retraverser), ce qui est évidemment plus compliqué.

Aussi dans la rubrique :

Types d'investissements

Sommaire