Option de change

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Une option sur devise est une opération à travers laquelle un  vendeur donne à un acheteur le droit d'échanger à une date fixée initialement une quantité de devises, moyennant le paiement d'une prime.

Le grand avantage d’une option de change est de permettre à une entreprise de s'assurer d'un cours de change sans perdre la possibilité de réaliser la transaction au comptant si le cours est plus favorable.

Fonctionnement

L'option de change donne à l’acheteur le droit (et non l'obligation) d'acheter ou de vendre un montant donné de devises à une date déterminée et à un cours fixé d’avance (prix d'exercice), moyennant le paiement d'une prime.

De son côté, le vendeur d’une option d’achat ou de vente est dans l’obligation d'exécuter des termes du contrat dès que l'acheteur demande à exercer l'option. Il encaisse la prime de l’acheteur, mais en contrepartie endosse un risque important : il devra se procurer ou vendre des devises au cours du marché si l’option est exercée.

Pour le vendeur, le gain maximum se limite à l’encaissement de la prime et la perte potentielle est théoriquement illimitée.

En pratique :

  • l'achat d'un call permet de se couvrir contre le risque de la hausse d'une devise par rapport à une autre, tout en bénéficiant de la baisse ;
  • l'achat d'un put permet de se couvrir contre le risque de la baisse d'une devise par rapport à une autre, tout en bénéficiant de la la hausse.
Lire l'article Ooreka

Prix d’exercice et options de change

Le prix d'exercice est celui auquel l'acheteur peut exercer son option. Il est fixé lors de la conclusion du contrat.

Pour un prix d'exercice donné, l'option est dite :

  • « dans la monnaie » quand le prix d'exercice de l'option est plus intéressant que celui du marché. L'acheteur a alors intérêt à exercer l'option ;
  • « en dehors de la monnaie » quand le prix d'exercice est moins intéressant que celui du marché. L'acheteur n'a donc pas intérêt à exercer l'option ;
  • « à la monnaie » si le prix d'exercice est égal au prix du marché. L’option est généralement abandonnée.
Lire l'article Ooreka

Utilisation

De façon générale, ce sont les exportateurs qui achètent des options de vente (put) et les importateurs des options d'achat (call).

Un importateur cherche à se couvrir contre une hausse de la devise dans laquelle il est facturé. Avec l’option d’achat, si le cours de cette devise a fortement augmenté, mais reste sous le prix d’exercice, il aura intérêt à exercer cette option. A contrario, si, le cours de cette devise a diminué, il aura intérêt à l’abandonner ;

Un exportateur cherche à se protéger contre une baisse de la devise dans laquelle son client étranger est facturé. Sa préférence ira donc à une option de vente. Si le cours de la devise tombe sous celui du prix d’exercice, il aura intérêt à exercer l’option. A contrario, si le cours a augmenté et dépasse le prix d’exercice, il abandonnera l'option, car il aura intérêt à changer des devises au comptant.

Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Types d'investissements

Sommaire