Marché gris

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Le marché gris correspond à la période pendant laquelle les investisseurs professionnels procèdent à l'ajustement du placement d'un emprunt obligataire ou d'actions avant son inscription à la cote.

Il s'agit d'un marché non officiel, fonctionnant de gré à gré entre le moment de l'émission d'une valeur mobilière et sa première cotation officielle

Les opérations réalisées sur le marché gris permettent de jauger l’appétit du marché pour tel ou tel titre et d’adapter les prix en conséquence.

Les positions prises sur le marché gris sont débouclées lors du règlement-livraison des titres.

Marché gris : logique de fonctionnement

En finance, on distingue 3 types de marchés :

  • le marché primaire sur lequel de nouveaux titres (actions, obligations, etc.) sont émis et souscrits par des investisseurs ;
  • le marché secondaire sur lequel, les titres s’échangent après avoir été admis à la cotation ;
  • le marché gris qui se situe entre ces 2 marchés. En pratique, ce compartiment est réservé aux investisseurs institutionnels (banques, assureurs, fonds de pension, etc.) qui l'utilisent pour ajuster leurs positions en fonction de l'offre et de la demande.
Lire l'article Ooreka

Lors d'une émission de titres, le marché gris concerne la période séparant l'ouverture du carnet d’ordre et la fixation du prix des titres.

Durant cette période, les investisseurs professionnels procèdent à l'ajustement du placement d'un emprunt obligataire ou d'actions. Cette pratique leur permet de rééquilibrer leurs stocks de titres avant l’ouverture au marché secondaire.

Le volume du marché gris dépend du nombre d'introduction en bourse. Un des ses points culminants a été atteint durant les années 1999/2000 (années DOT-COM) lorsque les IPO se succédaient.

Intérêt du marché gris

Le marché gris est tenu par des brokers spécialisés, qui diffusent des fourchettes de prix indicatifs afin d'aider les investisseurs à juger le sentiment du marché par rapport à une opération comme lors de l’introduction d’une nouvelle valeur en bourse ou une émission d'obligations convertibles.

CAC 40

Article

Lire l'article Ooreka

Le marché gris s'active généralement vers la fin du processus de construction du livre d'ordres, quand les banques du syndicat de placement ont fixé la fourchette de prix des titres. Ces opérations sont suivies avec attention par les émetteurs dans la mesure où elles permettent de mesurer la façon dont les investisseurs accueilleront leurs titres. Et donc d’adapter le prix de ces titres en fonction des quantités que le marché est prêt à absorber.

Grâce à ce baromètre, les investisseurs professionnels anticipent pour leur part la tendance qui entoure une opération de marché. Selon les cas, elle leur permet de savoir s’il faut prendre position avant la cotation officielle (en cas de prix supérieur à celui de l’opération) ou s’il est préférable d'attendre la cotation (si le prix est inférieur à celui de l’opération). Ainsi, lors d'une IPO, les investisseurs institutionnels se positionnent sur le prix futur d'une action avant même que les titres soient officiellement inscrits à la cote.

Les informations fournies par le marché gris sont sujettes à caution dans la mesure où le montant des transactions n'est pas connu.

Le marché gris permet aussi d’accéder à certains actifs suspendus de cotation, notamment du fait une variation trop importante des cours.