Valeur faciale

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

La valeur faciale est parfois synonyme de valeur nominale, par exemple dans le cas des actions ou des obligations.

Ce terme peut aussi désigner la valeur donnée par convention à une pièce au moment de son édition (par exemple 2 €).

Enfin, en marketing, la valeur faciale correspond à celle des coupons de réduction permettant à un consommateur d’acheter un produit à un tarif discounté. Tour d'horizon de cette notion qui désigne plusieurs réalités.

Valeur faciale d’un produit financier

En finance, la valeur faciale (nominale) d'un actif (action, obligation, etc) est celle fixée à l'émission. C'est à partir de cette valeur faciale que la valeur du titre évolue par la suite, au gré des évènements de marché.

Action et valeur faciale

Dans le cas d'une action, la valeur du titre bouge en fonction de l’offre et de la demande. Sa valeur faciale n’a qu’une une signification comptable.

Elle correspond au capital figurant au bilan d’une société et divisé par le nombre d'actions que celle-ci a émises. La valeur réelle de l’action évolue ensuite en fonction des résultats de l’entreprise.

Obligation et valeur faciale

Dans le cas d'une obligation, la valeur faciale est celle déterminée au moment de son émission. C’est la valeur inscrite sur le titre.

Elle sert à calculer le montant des intérêts. La valeur de marché de l’obligation monte ou baisse, par la suite, en fonction de différents facteurs, à commencer par l’évolution des taux d’intérêt.

Ainsi, lorsque les taux montent, la valeur des obligations se tasse et inversement.

Valeur faciale d’un instrument monétaire

Définition

La valeur faciale d’un billet ou d'une pièce de monnaie est celle qui lui est donnée par convention au moment de sa frappe.

Cette valeur est inscrite sur la pièce ou le billet. On distingue cette valeur faciale de la valeur intrinsèque de la pièce (la valeur des éléments qui la constituent). La valeur faciale de la pièce n’a pas de lien avec sa valeur intrinsèque.

La valeur faciale des pièces fondues dans un métal précieux illustre bien la différence entre valeur faciale et valeur intrinsèque.

Exemple

On trouve ainsi sur le marché une pièce en or américaine dont la valeur faciale est de 5 $ mais dont la valeur intrinsèque atteignait 318 $ à la fin 2016.

Si la valeur faciale (5 $) de la pièce est un prix de convention, sa valeur intrinsèque est liée à sa composition (8,36 g d’or), plus la prime (le surcoût) que les investisseurs acceptent de payer pour l’acquérir.

Fin décembre 2016, la prime de la pièce de 5 $ était de 16 %, ce qui veut dire qu’elle se payait 16 % de plus que son poids de métal fin.

La valeur faciale d’une pièce étant fixée par convention, elle peut aussi être annulée. On dit alors que son cours légal a pris fin, ce qui ne l’empêche pas de continuer à avoir une valeur de marché. Par exemple, la pièce de 5 F dite « semeuse » s’échange autour de 5 €, en dépit du fait que le franc ne soit plus utilisé.

Valeur faciale et marketing

Dans le cadre d’opérations de marketing, la valeur faciale désigne le montant de la réduction (ou de remboursement) inscrite sur un coupon promotionnel.

Elle peut aussi correspondre au prix public d’un cadeau proposé dans le cadre d'un programme de fidélité ou d’incitation des ventes.

Aussi dans la rubrique :

Types d'investissements

Sommaire