Rendement actuariel

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Le rendement actuariel correspond à la rentabilité obtenue en conservant un actif financier jusqu'à son échéance (durée de vie restant à courir) et en réinvestissant les intérêts au même taux actuariel.

Le taux de rendement actuariel d'une obligation permet par exemple de mesurer sa performance financière réelle si elle est gardée jusqu’à son remboursement et que le rythme de détachement des coupons suit le tableau d'amortissement théorique.

Rendement actuariel : définition

Le rendement actuariel désigne le rendement réel d’un placement comme une obligation ou un bon de caisse. Il permet de savoir combien rapportera un placement, en tenant compte de l’ensemble des facteurs déterminant son rendement. C’est-à-dire :

  • le prix d’achat de cet actif (prix d’émission si c’est une obligation) ;
  • le prix de remboursement à l’échéance ;
  • le montant et le calendrier des versements ;
  • la durée résiduelle restant à courir jusqu’au remboursement.

En croisant ces facteurs, le taux de rendement actuariel s’assimile notamment à celui qu'obtiendra le porteur d'une obligation s’il la garde jusqu'à son échéance (en réinvestissant les coupons au même taux).

Le rendement actuariel permet donc de déterminer ce qui reste à gagner jusqu’à l’échéance. Il s’apparente en quelque sorte à un taux de rentabilité interne.

Pour un investisseur, il est important de distinguer le taux actuariel brut et le taux actuariel net. Le premier ne tient pas comptable de la fiscalité, le second si. Or, certains placements peuvent s’avérer plus intéressants que d'autres après impôt. Ainsi, un livret bancaire délivrant un taux actuariel plus élevé que le Livret A peut finalement se révéler moins lucratif après abrasion fiscale

Méthode de calcul du taux de rendement actuariel

Le taux de rendement actuariel est équivalent au taux d'intérêt que percevrait un investisseur gardant l'obligation jusqu'à son terme. Grâce à lui on peut comparer la rentabilité d'obligations avec des prix et des coupons différents.

Lire l'article Ooreka

Sachant que :

  • VF correspond à la valeur future ;
  • VA à la valeur actuelle ;
  • i au taux d’intérêt nominal ;
  • et n au nombre d’années restant à courir jusqu’au remboursement.

Le taux actuariel s’obtient en appliquant la formule suivante :

i = (VF) 1/n – 1
     
_______
      (VA)

Cette formule permet de calculer le taux d'intérêt actuariel périodique équivalent à un taux d'intérêt actuariel annuel. Dans le cas d'une obligation assortie d'un coupon, le taux actuariel est plus complexe à obtenir car le versement d'un coupon intervient périodiquement à une date déterminée d’avance.

Aussi dans la rubrique :

Types d'investissements

Sommaire