Ratio de Treynor

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Le ratio de Treynor est un indicateur de risques permettant d'analyser la performance d'un portefeuille par rapport au risque pris. Il a été créé par l'économiste Jack Treynor en 1965.

Plus le ratio de Treynor est élevé, meilleure est la rentabilité du portefeuille vis-à-vis du risque encouru par l'investisseur. Voici quelques éclaircissements sur ce ratio, ses objectifs, son mode de calcul et son utilité en analyse.

Objectif du ratio de Treynor

Avec ceux de Sharpe et de Jensen, le ratio de Treynor permet d'analyser la performance d'un portefeuille en fonction de la volatilité et du risque sous-jacent.

La particularité du ratio de Treynor est d’analyser la volatilité relative du portefeuille par rapport à un indice de référence.

Ce ratio est notamment utilisé par les gestionnaires de fonds indiciels dont la performance est référée à celle d’un benchmark (indice), par exemple le CAC 40.

Pour un investisseur, l’utilisation du ratio de Treynor permet de savoir si le risque pris en plaçant son argent sur tel ou tel OPCVM (organisme de placement collectif en valeurs mobilières) est proportionnel à la rentabilité escomptée.

En effet, si un risque faible engendre le plus souvent un rendement faible, à risque comparable, ce rendement peut néanmoins être plus ou moins généreux.

Dans ses grandes lignes, le ratio de Treynor permet de mesurer le surplus de rendement sur un placement sans risque pour 1 % de risque pris. 

Ratio de Treynor : mode de calcul

Le ratio de Treynor est le rapport entre la performance relative au taux sans risque et le Bêta du fonds, par rapport au benchmark (indice boursier). Contrairement au ratio de Sharpe, il analyse donc la performance risque d’un portefeuille en se basant sur sur le Bêta du marché et non sur sa volatilité.

Le ratio de Treynor mesure la prime de rendement d'un portefeuille par rapport à un portefeuille investi dans un actif sans risque (risque de marché associé à son Bêta), par unité de risque de marché.

Sachant que R correspond à la rentabilité passée du portefeuille i ; Rf au taux d’un investissement sans risque (par exemple une obligation d’État) ; et B au Bêta du portefeuille (risque engagé par le gestionnaire pour dégager sa rentabilité), la formule du ratio de Treynor est la suivante :

[(Ri) – (Rf)] ÷ Bi = ratio de Treynor

Interprétation du ratio de Treynor

Plus le ratio de Treynor est élevé, meilleure est la rentabilité obtenue par un investisseur au regard du risque encouru. Cela signifie que le couple rentabilité/risque du portefeuille d’un OPCVM est supérieur à la rentabilité moyenne des actifs présentant le même Bêta de risque sur son marché de référence.

Le recours au ratio de Treynor est utile lors de l’analyse d’un portefeuille diversifié. Toutefois, ce ratio donne la mesure des performances passées d’un OPCVM sans donner la garantie que celles-ci sont invariables, puisqu’elles dépendent de multiples facteurs, à commencer par l'orientation du marché.