Débouclage

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

En jargon boursier, déboucler une position revient à la clore, c’est-à-dire à vendre ou à acheter des actions.

En débouclant sa position, un investisseur n’est plus exposé à l’évolution des cours.

Selon les cas, le débouclage d’une position entraîne la réalisation d’une plus ou moins-value.

Sur les marchés à terme, le débouclage anticipé des postions acheteuses ou vendeuses est fréquent.

Débouclage sur le marché au comptant  

En Bourse, il est nécessaire de distinguer 2 types de positions.

La première est la position la position longue dans le cadre de laquelle un investisseur acquiert des titres financiers (actions, obligations, parts ou actions d'OPCVM, etc.) dans l'espoir de les revendre plus cher qu'il ne les a achetés.

A  l'inverse la position courte ou vendeuse consiste à solder certains titres par crainte de les voir baisser.

Dénouer une position, la solder ou encore la déboucler renvient donc à  :

  • vendre des actions (ou des titres) que l'on détient pour échapper à la baisse (ou concrétiser une plus-value) ;
  • acheter des actions (ou des titres) que l'on ne possède pas en pariant sur une évolution favorable des variations de  cours.

Rappel : des débouclages massifs de positions boursières piloté par l'informatique ont été pointés du doigt à plusieurs reprises comme un accélérateur de krachs boursiers. Ce fut notamment le cas en février 2018 où des débouclages de stratégies basées sur la volatilité ont accéléré le décrochage des indices en provoquant une vague de panique mondiale. 

Le débouclage d’une position entraîne des conséquences patrimoniales et fiscales :

  • patrimoniales puisqu’en débouclant sa position, l'investisseur transforme des plus ou moins-values latentes en plus ou moins-values réelles ;
  • fiscales, puisque ces plus-values (ou moins-values) donnent lieu à une imposition ou une déduction sur les gains de même nature.
Lire l'article Ooreka

Débouclage sur les marchés à terme

Les contrats à terme (« futures » en anglais) permettent à 2 contreparties d’acheter ou de vendre une quantité déterminée d’un actif sous-jacent à une date prédéterminée (échéance) et à un prix convenu à l’avance.

Avec ces contrats, un investisseur peut ouvrir une position en achetant ou en vendant un contrat à terme. Il lui est possible de déboucler sa position, c’est-à-dire de racheter ou de revendre un contrat même avant sa date d’échéance. En pratique, la plupart des positions ouvertes sont débouclées avant leur expiration (on utilise parfois le terme de « dénouement »).

Le débouclage de la position implique de prendre une position contraire à celle prise initialement (une vente pour un achat, un achat pour une vente) :

  • si, à la clôture de la position (ou à la date d’échéance), le prix du support du contrat dépasse le prix fixé à la conclusion du contrat, l’acheteur du contrat réalise un gain et le vendeur du contrat essuie une perte ;
  • a contrario, si à la clôture de la position (ou à sa date d’échéance), le prix du support du contrat est sous le prix déterminé initialement, l’acheteur du contrat essuie une perte et le vendeur dégage un profit.
Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Types d'investissements

Sommaire