Taux des livrets

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Les livrets constituent un ensemble de produits d’épargne (comptes et livrets) dont la rémunération est fixée par les pouvoirs publics.

En 2017, le livret A (encours moyen 4 574 €), le livret de développement durable et solidaire (4 325 €)  et le livret d’épargne populaire (autour de 5 000 €) concentraient l'essentiel des 733 milliards d'euros d'épargne réglementée tricolore.

Taux des livrets : des livrets d’épargne très populaires

Les livrets d’épargne réglementée sont l’un des produits préférés des Français : plus de 90 % d’entre eux en possèdent au moins un. Chaque produit est soumis à un plafond et bénéficie d’une fiscalité avantageuse.

L’encours de l’épargne réglementée, c’est-à-dire le stock d’épargne, représentait 733 milliards d’euros en 2017, soit 14,6% d'une épargne financière évaluée à 5014 milliards par la Banque de France.

Fin 2017, l’encours des livrets A détenus par les ménages atteignait 256,7 milliards d’euros, contre 103,9 pour les LDDS (livret de développement durable et solidaire) et 44,1 milliards d’euros pour les LEP (livret d'épargne populaire). 

Après une année négative en 2016 (- 600 millions d'euros), 2017 a été une année positive avec une collecte en hausse de 10 milliards d’euros.

Lire l'article Ooreka

Calcul des taux de rémunération des livrets réglementés

L’épargne réglementée en France est une épargne constituée de plusieurs produits dont les rémunérations sont déterminées par l’État.

Mode de calcul

Les sommes déposées produisent des intérêts si elles sont placées par quinzaines entières.

La rémunération s’effectue selon la logique suivante : tout versement a une date de valeur égale au premier jour de la quinzaine suivante. Ainsi, pour 100 € versés entre le 1er et le 15 du mois, la date de valeur sera le 16. De même, pour un versement effectué entre le 16 et la fin de mois, la date de valeur retenue sera le 1er du mois suivant.

En ce qui concerne les retraits, la date de valeur est égale au dernier jour de la quinzaine précédente. Ainsi pour 100 € retirés entre le 1er et le 15, la date de valeur correspondra à celle de la fin de mois précédent. La date de valeur d'un retrait effectué entre le 16 à la fin de mois, sera le 15.

Au 31 décembre de chaque année, les intérêts cumulés sur l'année s'ajoutent au capital.

Taux de rémunération des principaux livrets

Suite à un arrêté du 27 novembre 2017, les taux du livret A et des livrets réglementés ont été gelés entre le 1er février 2018 et le 31 janvier 2020.

Le 1er février 2020, le calcul du taux du livret A a changé. Le taux du livret A est fixé comme la moyenne semestrielle du taux d’inflation et des taux interbancaires à court terme (EONIA). Ce taux est arrondi au dixième de point le plus proche, mais il ne peut pas être inférieur à un taux plancher de 0,5 % (ce qui n'offre aucune garantie réelle contre l'inflation).

Le Gouvernement a par ailleurs maintenu le mécanisme d’indexation du taux du livret d’épargne populaire (+ 0,50 % – soit  50 points de base – par rapport au taux du livret A)

Livret A

0,50 % depuis le 1er février 2020.

L’épargne est exonérée d’impôt et de prélèvements sociaux.

Lire l'article Ooreka

Livret d’Épargne Populaire (LEP)

1 % depuis le 1er février 2020.

L’épargne est exonérée d’impôt et de prélèvements sociaux.

Lire l'article Ooreka

Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS)

0,50 % depuis le 1er février 2020.

L’épargne est exonérée d’impôt et de prélèvements sociaux.

Livret d’Épargne Entreprise (LEE) 

0,25 % depuis le 1er février 2020 (3/4 du taux du livret A, arrondi au 1/4 point inférieur).

Livret fiscalisé, soumis à la « flat tax » au taux unique de 30 %, englobant l'impôt sur le revenu (12,8 %) et les prélèvements sociaux (17,2 %).

Compte d’Épargne Logement (CEL)

0,25 % depuis le 1er février 2020.

Pour les CEL ouverts avant le 1er janvier 2018 : exonération d'impôt, soumis aux prélèvements sociaux (17,2 %).

Pour les CEL ouverts depuis le 1er janvier 2018 : soumis à la « flat tax » au taux unique de 30 %, englobant l'impôt sur le revenu (12,8 %) et les prélèvements sociaux (17,2 %).

Plan d’Épargne Logement (PEL)

1 % depuis le 1er août 2016.

Pour les PEL ouverts avant le 1er janvier 2018 : exonération d'impôt jusqu'au 12e anniversaire, mais soumis aux prélèvements sociaux (17,2 %) dès la 1re année.

Pour les PEL ouverts depuis le 1er janvier 2018 : soumis à la « flat tax » au taux unique de 30 %, englobant l'impôt sur le revenu (12,8 %) et les prélèvements sociaux (17,2 %), dès la 1re année.

Livret jeune

La rémunération est au minium de 0,50 %, mais peut aller jusqu’à 2,25 %, selon les banques.

L’épargne est exonérée d’impôt et de prélèvements sociaux.

Consulter la fiche pratique Ooreka
Épargne

Épargne : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur où placer votre argent
Télécharger Mon Guide