Ratio de Sortino

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Le ratio de Sortino mesure l'excès de rentabilité d'un portefeuille par rapport à un placement sans risque. Il évalue uniquement la volatilité à la baisse, celle que redoute un investisseur, car elle est synonyme de pertes potentielles. Pour les investisseurs, un ratio de Sortino élevé est un indicateur à retenir dans la mesure où il met en relief les fonds qui ont été performants tout en restant solides (résilients) durant les périodes de baisse du marché.

Ratio de Sortino : principe et portée

L’indice de Sortino établit un rapport entre la performance d’un fonds et son DSR (DownSide Risk).

Le DSR est la mesure du risque à la baisse d’une valeur. Il mesure l’écart-type, les à-coups en dessous de l’objectif de performance assigné à cette valeur (par exemple une SICAV).

Le risque d’un placement est souvent évalué en référence à ses écarts-types, c’est-à-dire à la mesure statistique calculant la dispersion des rendements obtenus vis-à-vis de la moyenne.

Selon l’indice de Sortino, la volatilité est une amplitude autour d’une valeur moyenne. Elle ne s’apparente à un risque que pendant les périodes de baisse. Lors d’une phase de volatilité à la hausse, les investisseurs engrangent des profits. La volatilité n’est donc pas un facteur de risque, mais l’inverse. Elle n’a pas à être redoutée.

Pour tenir compte de la différence entre la volatilité « positive » et la volatilité « négative », le ratio de Sortino ne retient que les périodes où le marché baisse. Du fait de cet a priori, et contrairement au ratio de Sharpe, il mesure donc seulement la volatilité à la baisse, celle que redoute un investisseur puisqu’elle est synonyme de pertes potentielles.

Ratio de Sortino : calcul

Le ratio de Sortino a été élaboré grâce aux recherches de Frank Sortino, un professeur émérite de l’Université américaine de San Francisco.

Sans entrer dans le détail d’une formule mathématique à rallonges, il faut retenir que le ratio de Sortino se calcule à partir des éléments suivants :

Ratio de Sortino = (Rendement du portefeuille P - Objectif de rendement) ÷ Écart-type de la volatilité négative du portefeuille P.

Au numérateur, on trouve une comparaison entre le rendement du portefeuille et un objectif de rendement ; au dénominateur, l’écart-type de la volatilité négative. Ce dénominateur est calculé uniquement avec les données des périodes où le rendement est inférieur au rendement minimal acceptable (minimum acceptable return/mar) qui a été fixé.

Un mauvais ratio de Sortino signale un risque de perte important pour les investisseurs en cas de baisse du marché. Entre 1976 et 2006, les ratios de Sortino les plus forts concernaient par exemple les marchés émergents.