Placement à court terme

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en septembre 2020

Sommaire

 

Les placements de court terme s’adressent à ceux disposant d’un capital qu’ils s’apprêtent à réinvestir dans un nouveau projet.

Qu’il s’agisse de quelques jours, de quelques semaines ou de quelques mois, ces placements à court terme doivent à la fois protéger le capital et le rémunérer. Des livrets d’épargne aux comptes à terme, certaines formules sont adaptées à cette attente.

Placements à court terme : objectifs

Les placements à court terme doivent :

  • protéger le capital placé à 100 % ;
  • permettre de le récupérer à tout moment  ;
  • offrir la rémunération la plus élevée possible, étant entendu que plus la sécurité d’un placement est élevée, moins il est rémunérateur.

Parmi les placements à court terme, on distingue quatre formules : les livrets épargne, les comptes rémunérés, les comptes à terme et les sicav monétaires.

Produits des placements à court terme

Les livrets d’épargne

Malgré leur faible rentabilité, les livrets d’épargne (livret A, LEP, LEE, CEL et PEL, etc.) réglementés sont à privilégier, car ils sont garantis par l’État et échappent aux prélèvements fiscaux. Évidemment, la politique de taux bas adoptée par la BCE tire les rémunérations à la baisse et elles ne sont pas prêtes de remonter.

La rémunération des livrets vous offre :

Pour trouver une rémunération (brute) plus attractive,  vous devrez vous tourner vers les « super livrets bancaires ». Le montant de la rémunération dépend du montant d’investissement. Privilégiez une période durant laquelle les banques proposent un taux « boosté » afin d’attirer le chaland.

Lire l'article Ooreka

Les comptes rémunérés

Certaines banques proposent des comptes courants qui rémunèrent les liquidités en sommeil. Les taux et les plafonds d’épargne sont librement fixés par les banques.

Si le solde du compte est positif, le titulaire reçoit des intérêts en fonction du montant, de la durée, et du taux prévu par le contrat. Les intérêts sont calculés tous les jours et versés tous les trimestres. Pour bénéficier d'une rémunération intéressante, il faut généralement laisser un certain montant et/ou adhérer à des formules de gestion de comptes.

En France, les formules de comptes courants sont rares et peu rémunératrices.

Les comptes à terme

Si vous êtes prêt à bloquer votre épargne, les comptes à terme constituent une alternative. Principe : vous prêtez de l’argent à une banque pour une durée fixe ou variable. En contrepartie elle vous rémunère selon un taux d’intérêt connu fixé à l’avance.

Les Sicav monétaires

Pas de miracle à espérer, les Sicav monétaires ne rapportent plus grand-chose, sinon rien. Ces OPCVM de court terme offrent une grande stabilité et sont généralement indexés sur les taux du marché monétaire, actuellement au plus bas.

Seul attrait des monétaires : la loi de finances rectificative pour 2015 permettait d'exonérer d'impôts les plus-values qu'elles généraient si elles étaient réinvesties dans un PEA-PME. À certaines conditions, cette disposition était valable jusqu’au 31 mars 2017.

Épargne

Épargne : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur où placer votre argent
Télécharger mon guide