Fixing

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Le fixing correspond aux périodes de pré-ouverture et de post-clôture d'un marché.

Le but du fixing est d’établir un cours d'équilibre résultant d’une confrontation équitable entre l’offre et la demande de titres.

Concernant les titres cotés en continu, ce fixing est établi à 2 reprises : à l'ouverture du marché afin de constituer le carnet d’ordre pour la journée, et à la clôture pour marquer la fin de la séance boursière.

La cotation au fixing concerne les titres dont la capitalisation boursière et la liquidité sont faibles afin qu'ils trouvent un cours d'équilibre.

Fixing et marché continu

Le fixing est la détermination du cours d'un titre sur un marché boursier centralisé résultant de la confrontation de l'offre et de la demande dans un objectif d'optimisation des échanges de titres.

Deux cas de figure sont possibles : ce fixing concerne des titres cotés en continu où cotés au fixing.

En France les titres les plus liquides sont cotés « en continu ». Ils font néanmoins l'objet de 2 fixing quotidiens, un « fixing d'ouverture » et un « fixing de clôture ».

Lors de la pré-ouverture, les ordres s'accumulent sur la feuille de marché depuis 7h15 sans qu'aucune transaction n'intervienne. À l’ouverture, le système de cotation d’Euronext calcule, en fonction des ordres présents sur le carnet d'ordres, un prix d'équilibre ou fixing d'ouverture. Il permet l'échange du plus grand nombre de titres.

Durant la séance, les titres sont cotés en continu. Le cours d'exécution dépend de la limite de l'ordre en contrepartie présent sur la feuille de marché.

Lors la pré-clôture (entre 17h30 à 17h5), le mécanisme qui se met en place est semblable à celui de la pré-ouverture : les ordres s'accumulent sans transaction et le fixing de clôture permet de déterminer le dernier cours.

Durant la phase de négociation au dernier cours (trading At last), il est possible d'entrer des ordres afin qu'ils soient exécutés au cours de clôture et uniquement à ce cours.

Cotation au fixing

Le terme « fixing » correspond d'abord aux marchés financiers dont les valeurs ne sont pas cotées en continu pendant la journée de bourse. Par opposition à la cotation en continu, cette cotation au fixing est réservée aux titres dont la capitalisation boursière ou la liquidité sont faibles. Le but est de permettre un échange donnant lieu à un prix 1 ou 2 fois par jour (à heure fixe).

Ce fixing correspond à une méthode de calcul du cours des titres :

  • après une phase durant laquelle les ordres s’empilent sur une feuille de marché sans qu'aucune transaction n'intervienne, l’informatique de marché procède à la comparaison des cumuls ;
  • pour chaque limite inscrite dans la feuille de marché, le système additionne les quantités cumulées dans la colonne « achat » et dans la colonne « vente ».

Le système compare ensuite les cumuls de chaque colonne pour établir la limite autorisant l'échange du plus grand nombre de titres. Ce fixing devient le cours de la valeur. Tous les titres compris dans le cumul sont immédiatement échangés à ce prix. Les heures de cotation du fixing sont les seules durant lesquelles un cours d’équilibre est trouvé, ce qui sous-entend que les valeurs concernées par ce système sont peu liquides.