Intérêt simple

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en septembre 2020

Sommaire

Les intérêts simples sont des intérêts calculés uniquement sur le montant d'un capital, sans prendre en compte les intérêts antérieurs. Ils sont utilisés dans les opérations financières de court terme, notamment le découvert et la remise à l'escompte d'un effet de commerce. Les intérêts simples peuvent être précomptés ou post-comptés.

Intérêt simple : définition

Un intérêt correspond à la rémunération d'un capital. Un intérêt peut être calculé :

  • pour un crédit, il sert alors à déterminer le coût du crédit ;
  • pour un placement, il sert alors à déterminer le rendement du placement.

Si les intérêts simples ne prennent en compte que le capital, les intérêts composés sont calculés sur le capital ainsi que sur les intérêts cumulés antérieurement.

À la fin de chaque période, les intérêts générés sont additionnés au capital pour produire eux-même de nouveaux intérêts.

Deux formes d'intérêts simples

Les intérêts simples précomptés

Les intérêts simples précomptés sont versés au début de l'opération. Cette forme d'intérêts simples avantage le prêteur qui perçoit ainsi ses intérêts au commencement de l'opération.

La forme la plus connue d'intérêts simples précomptés est la remise à l'escompte d'un effet de commerce. En effet, la banque perçoit les intérêts avant d'accorder l'escompte à son client, les intérêts sont déduits du montant final perçu par le client.

Les intérêts simples post-comptés

Les intérêts simples post-comptés sont perçus à la fin de l'opération. C'est la forme la plus répandue d'intérêts simples.

Lire l'article Ooreka

Intérêts simples et utilisation

Les intérêts simples sont utilisés dans les opérations de court terme. Voici quelques exemples d'opérations financières dont les intérêts sont calculés par la méthode des intérêts simples :

  • le découvert : quand une banque autorise un client à utiliser son découvert, elle lui accorde un crédit à court terme, le coût de ce crédit est calculé par des intérêts simples post-comptés ;
  • la remise à l'escompte d'un effet de commerce : quand une banque accorde un escompte à un client, elle lui accorde un crédit à court terme en prélevant le montant des intérêts simples précomptés avant de verser le montant au client.