CLN

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Les Credit Linked Notes (CLN) aussi appelés « obligations synthétiques » sont des titres de créance émis par une banque. Nos explications sur leur mécanisme et leur intérêt pour les investisseurs.

CLN : définition

Ils combinent les caractéristiques d’une obligation classique et d’une option de crédit (mécanisme permettant de se couvrir de la défaillance d'un débiteur).

L’acheteur de CLN est soumis à deux risques de crédit :

  • celui attaché à la banque émettant le titre de créance ;
  • celui attaché au crédit.

En contrepartie, il obtient un rendement supérieur à celui d’un produit conventionnel sous forme de coupons fixes, variables ou indexés.

Mécanisme des CLN

La plupart des CLN sont émis par des banques cherchant à se couvrir contre le risque de défaillance d’une « entité de référence » (par exemple, une entreprise) sur laquelle elles détiennent une dette, c'est-à-dire une créance ou un titre représentatif d'une créance (obligation).

Les CLN permettent de transférer ce risque de crédit, un peu comme un bâton de relais, en le passant par un fonds commun de créances (SPV).

Les CLN s’apparentent à des obligations classiques combinées à une option de crédit (Credit default swap – CDS) :

  • l'aspect obligation donne le droit à l'investisseur de recevoir des intérêts réguliers et le remboursement du capital en fin de vie du CLN ;
  • l'option crédit donne à l'émetteur le droit de minorer les paiements liés à l'obligation si une variable de marché fixée à l'émission bouge de façon significative.

Ce mécanisme à double détente, obligation + crédit, n'est possible que parce que le CLN recourt à un Credit default swap (CDS) dans son montage.

Lire l'article Ooreka

Intérêt des CLN pour un investisseur

Les CLN sont recherchés, car ils permettent de doper le rendement et de diversifier la partie obligataire d'un portefeuille.

Il s’agit d’un investissement dynamique.

On distingue plusieurs types de CLN.

Floored CLN

Si aucun aléa de crédit n’intervient sur l’entité de référence, l’investisseur reçoit un coupon équivalent au taux 3 mois Euribor + un spread fixé à l’avance. Si un aléa de crédit survient, aucun coupon ultérieur n’est payé.

CLN linéaire sur panier

Ici, c’est un panier d’entités qui est pris en compte et non pas une unité seule. Le Fonds paie un coupon équivalent au taux 3 mois Euribor + un spread fixé à l’avance sur le notionnel. Pour chaque défaillance constatée, le montant de base (notionnel) comme  le montant du coupon se réduisent.

 First-to-Default (FTD)

Si aucun événement de crédit ne se produit sur le panier d’entités, le Fonds paie un coupon équivalent au taux 3 mois Euribor + un spread fixé à l’avance. Si un événement de crédit survient à une seule des entités du panier, plus aucun coupon n’est payé. L’investisseur perd un montant équivalent au taux non recouvrable sur le notionnel.

Pour résumer, les CLN soumettent l’investisseur à une double exposition crédit : celle de l’émetteur du CLN et celle de la référence (unité) sous-jacente. En cas d’événement de crédit, le CLN fait l’objet d’un remboursement anticipé, parfois à un prix inférieur à celui de départ. Dans cette hypothèse, le paiement du coupon cesse également.

 

Aussi dans la rubrique :

Types d'investissements

Sommaire