Mid Cap

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Généralement on considère qu’une société entre dans la catégorie des « mid caps » (valeurs moyennes) si sa capitalisation boursière est comprise entre 150 millions et 1 milliard d'euros.

Selon les investisseurs, le pourcentage mid caps à l’intérieur d’un portefeuille boursier ne doit pas dépasser 20 % et il vaut mieux les acquérir dans le cadre d’un PEA-PME pour des raisons fiscales.

Mid Cap et statut des valeurs moyennes

En 2015, les petites capitalisations ont progressé plus vite que les « large caps » (grandes capitalisations), ce qui pousse certains analystes à l’optimisme. Cet optimisme doit toutefois être tempéré par le fait qu’il soit difficile de repérer les bons poulains dans cette écurie où certains titres manquent de liquidité.

À Paris, les actions françaises sont réparties en 3 compartiments selon leur capitalisation boursière.

  • le compartiment A regroupe les valeurs affichant plus de 1 milliard d'euros de capitalisation boursière (« large caps ») ;
  • le compartiment B, celles dont la capitalisation est comprise entre 150 millions et 1 milliard d'euros de capitalisation boursière (« mid caps ») ;
  • le compartiment C, celles qui réalisent moins de 150 millions de capitalisation boursière (« small caps »).

Pour suivre les performances des mid caps (compartiment B), on peut se référer à plusieurs indices :

Le CAC PME

Calculé en temps réel, cet indice a été lancé par Euronext en 2014. Il est composé d’émetteurs cotés sur Euronext et AlterNext, éligibles au PEA-PME et sélectionnés selon des critères de liquidité et de flottant.

Le chiffre d’affaires annuel de la quarantaine d’entreprises qui le composent doit être inférieur à 1 milliard d’euros. Le poids de chaque valeur est plafonné à 7,5 %. La composition et les pondérations indicielles sont trimestrielles.

Sur un an, le CAC PME a perdu 21 %. Cette contre-performance globale dissimule des progressions spectaculaires.

L'indice Tech 40

Lancé en 2015, cet indice sectoriel regroupe la quarantaine de sociétés européennes les plus innovantes dans le domaine des nouvelles technologies (médias, télécoms, santé, énergie). Le panachage initial était de 67 % pour les médias et le numérique, de 23 % pour les biotech et de 10 % pour les cleantech. Il est trop tôt pour estimer la performance du Tech 40, largement distancé par des indices américains comme le Nasdaq, mais son but est de faire émerger les valeurs du futur.

Le CAC Mid 60

Il rassemble les valeurs françaises classées de la 61e à la 120e place en termes de capitalisation boursière. Pour la plupart, il s'agit de grosses PME dont le chiffre d’affaires est surtout centré sur les marchés français et européens. Les valeurs composant le CAC Mid 60 sont d’abord évaluées par les analystes à partir de leurs fondamentaux. Sur un an (au 1er avril 2016), cet indice reculait de - 6 % mais il gagnait près de 12 % sur deux ans.

Le CAC Mid & Small

Cet indice a remplacé le CAC Mid & Small 190 en 2011. Il regroupe les valeurs françaises classées de la 101e à la 290e place en termes de capitalisation boursière. En 2015, certaines valeurs de l’indice ont connu des progressions spectaculaires. Parmi elles, on citera notamment Amoeba (+ 285 %) ou encore Valtech (+ 159 %) et Trigano (+ 152 %). A contrario, certaines glissades comme celle de Supersonic Imagine (- 71 %) ont été tout aussi impressionnantes. Sur un an (au 1er avril 2016), cet indice perdait - 3,95 %. 

Sélection des mid caps

Quelques critères mis en avance par les analystes peuvent être cités.

Les Small et Mid Caps sont souvent implantées sur des niches connaissant des croissances supérieures à celle de l’ensemble du marché. Mieux vaut toutefois privilégier les « leaders » de chaque niche, car ils offrent une meilleure visibilité et davantage de liquidité.

Même si l’analyste technique n’est pas totalement à écarter, c’est d’abord sur leurs « fondamentaux » (chiffre d’affaires, résultat, dette, trésorerie…) que les mid caps doivent être jugées. Il est important de comprendre leur business model et de se documenter sur leur ratio financier.

Le facteur humain est un point à prendre en compte. Le destin d’une entreprise de taille intermédiaire est souvent couplé à celui d’un entrepreneur. Aussi, les changements dans le management et l'actionnariat sont-ils à suivre à travers la lecture des journaux financiers.

Ce segment de marché peut être abordé à travers un Fonds spécialisé sur les Mid caps ou via un tracker qui reproduira fidèlement l’évolution d’un indice comme le CAC Mid 60 ou le CAC PME.

Pour approfondir :

Aussi dans la rubrique :

Méthodes

Sommaire