Actifs financiers

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Un actif financier est un titre ou un contrat, la plupart du temps transmissible et négociable, qui confère à son détenteur des revenus ou un gain en capital.

Les actifs financiers se répartissent principalement entre les titres de créance ou de dette, c'est-à-dire les obligations et assimilés, et les titres de capital, qui correspondent aux actions et autres participations. Il existe également une troisième catégorie d'actifs financiers : les OPCVM et les Trackers.

Faisons le point maintenant.

Actifs financiers : les actions

Les actions s'intègrent aux fonds propres des émetteurs, c'est-à-dire les entreprises publiques et privées.

Ce sont des titres de propriété équivalant à des droits proportionnels à la part de capital détenue dans la société. Les principaux droits de l'actionnaire ou associé sont les suivants :

  • droit de gestion de l'affaire : droit de vote aux assemblées générales par exemple ;
  • droit d'information sur les résultats et les comptes ;
  • participation aux bénéfices, droit à l'amortissement des titres et, en cas de liquidation, droit à recevoir une partie du boni de liquidation.

Le revenu de l'action est constitué par des dividendes. Les dividendes sont la partie du profit après impôt distribuée aux actionnaires. Le reste est mis en réserve et contribue à augmenter les fonds propres de la société. Le bénéfice retenu a vocation à être restitué aux associés que sont les actionnaires de par des opérations ultérieures d'attribution d'actions gratuites.

Obligations : autre catégorie d’actifs financiers

Ce sont des titres symbolisant un droit de créance sur l'émetteur : société, entreprise publique ou collectivité publique, etc. Ils donnent droit au versement d'un intérêt établi par l'émetteur. Les obligations sont remboursables au moins en valeur nominale selon diverses procédures.

De nombreuses catégories d'obligations ou de titres assimilés existent. Elles peuvent être à taux fixe ou à taux variable.

L'obligation peut être dissociée en un titre donnant droit aux intérêts et un titre donnant droit au remboursement du principal. Ce type de titre est appelé un « coupon zéro » et peut avoir un intérêt patrimonial certain.

Actifs financiers : OPCVM et les Trackers

Les OPCVM classiques

Les organismes de placement collectif en valeurs mobilières sont des SICAV (Sociétés d'investissement à capital variable) ou des FCP (Fonds communs de placement). Ceux-ci sont des modes de détention d'actifs et notamment de titres.

Ils ont un caractère transparent. La détention de leurs actions ou parts n'est pas prise en compte dans les statistiques globales : seuls apparaissent les titres « contenus » dans les actions de SICAV. Néanmoins, du point de vue de l'épargnant, il s'agit bien d'une catégorie spécifique de titres.

Une part d'OPCVM se matérialise par une fraction de l'actif de cet intermédiaire. Cet actif est composé d'actions et obligations françaises et étrangères, de bons du Trésor, de titres du marché monétaire, etc. Le capital d'une SICAV augmente lors des souscriptions et diminue lors des reventes d'actions.

Les Trackers

Les Trackers sont une catégorie récente d'OPCVM indiciels qui est cotée en Bourse.

Les Trackers peuvent être de droit européen : ils peuvent alors bénéficier du plan d'épargne en actions et permettent un accès à des marchés difficiles ou coûteux d'accès. Ils existent aussi dans le domaine de l'immobilier international.

Les Trackers sont de simples actions : le régime juridique de ces dernières est alors appliqué.

Pour en savoir plus :

  • Téléchargez gratuitement notre guide pratique sur l'épargne.
  • Vous voulez tout savoir sur la Bourse ? Rendez-vous sur notre page dédiée.
  • Bien choisir son produit d'épargne grâce à notre article sur le sujet.

Aussi dans la rubrique :

Types d'investissements

Sommaire