Contrat à terme

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Le contrat à terme est un produit financier qui permet de prendre un engagement de vendre ou d'acheter un produit à un prix et à une date déterminés à l'avance. Le contrat à terme est un produit de couverture comme de spéculation.

Quelles sont ses composantes, de quels produits se compose-t-il, qu'est-ce qu'une « position », à quoi sert-il ? On vous dit tout.

Qu'est-ce qu'un contrat à terme ?

Composantes d'un contrat à terme

Les composantes d'un contrat à terme sont les suivantes :

  • Le sous-jacent : c'est l'actif financier qu'on s'engage à vendre ou à acheter.
  • Le terme : c'est la date d'échéance à laquelle l'opération de vente ou d'achat va être effectuée.
  • Le prix : c'est le montant auquel on s'engage à vendre ou à acheter le sous-jacent.

Les contrats à terme sont des produits standardisés et cotés : ils sont négociables sur un marché réglementé.

Différents sous-jacents des contrats à terme

Un contrat à terme peut avoir pour sous-jacent des produits très différents. Ils peuvent porter sur des :

  • matières premières, comme le pétrole ou l'or ;
  • produits agricoles,par exemple le blé, le maïs, l'avoine ;
  • produits financiers, comme une action, un indice boursier ;
  • devises, comme le dollar, l'euro, le yen.

Prise de position avec un contrat à terme

Lorsque vous prenez un engagement sur une valeur, vous ouvrez ce qu'on appelle une « position ».

Position longue

La position longue correspond à une position d'acheteur : vous souhaitez acquérir un titre parce que vous pensez que sa valeur va augmenter.

Vous supposez en achetant un contrat à terme que le prix payé dans ce contrat est inférieur au prix du marché à l'échéance de ce sous-jacent. C'est une « position longue ».

Position courte

La position courte correspond à une position de vendeur : vous souhaitez vendre un titre car vous pensez que sa valeur va diminuer.

Vous supposez en vendant un contrat à terme que le prix auquel vous vendez le sous-jacent est plus élevé que le prix du marché de ce sous-jacent à l'échéance. Vous avez une position courte.

À quoi sert un contrat à terme ?

Fonctionnement du contrat à terme

Le contrat à terme est un engagement. Personne n'a rien gagné ni rien perdu avant l'échéance. Prenons un exemple pour l'illustrer.

Vous anticipez que le cours du blé va augmenter. Il est aujourd'hui de 1 200 € la tonne. Vous achetez un contrat à terme pour une tonne de blé dans 3 mois au prix de 1 200 € la tonne.

À l'échéance, trois possibilités se présentent :

  • Le prix du blé a augmenté à 1 250 € la tonne. Vous achetez, comme convenu dans votre contrat à terme, une tonne de blé à 1 200 € que vous revendez sur le marché à 1 250 €. Vous avez gagné une plus-value de 50 €.
  • Le prix du blé a stagné à 1 200 € la tonne. Vous achetez, comme convenu, une tonne de blé à 1 200 €, vous pouvez la revendre à 1 200 €. Vous n'avez rien perdu, vous n'avez rien gagné.
  • Le prix du blé a baissé à 1 100 € la tonne. Vous achetez, comme convenu, une tonne de blé à 1 200 €. Soit vous la revendez tout de suite et vous perdez 100 €. Soit vous conservez votre sous-jacent en espérant que le cours du blé va remonter.

Se couvrir par un contrat à terme

Le contrat à terme permet de se couvrir contre une hausse ou une baisse future d'un produit sous-jacent.

Spéculer par un contrat à terme

La spéculation correspond à une prise de risque délibérée dans le but de retirer un gain financier. Vous pouvez donc acheter ou vendre des contrats à terme en pariant sur l'évolution future du cours d'un sous-jacent.

Pour que des personnes puissent se couvrir, il faut bien qu'en face, il y ait des personnes qui acceptent de prendre un risque. La spéculation permet donc de fluidifier le marché des contrats à terme.

Pour en savoir plus sur les contrats à terme :

Aussi dans la rubrique :

Types d'investissements

Sommaire