Choses à vérifier avant de placer son argent

Sommaire

 

Ce ne sont pas les produits d'épargne qui manquent sur le marché : les sociétés de gestion fleurissent ces dernières années, encore plus en ces temps de crise. Parmi cette diversité, il est parfois difficile de s'y retrouver. C'est pourquoi il convient de prendre certaines mesures afin de sécuriser son placement au mieux.

Identifier le but recherché

Avant d’épargner, posez-vous la question suivante : pourquoi souhaitez-vous placer votre argent ? Plusieurs réponses sont possibles :

  • Vous allez avoir impérativement besoin de cet argent à court ou moyen terme : dans ce cas, vous devez être certain de le retrouver en totalité et de faire garantir votre capital auprès de votre organisme de placement.
  • Vous souhaitez vous constituer un capital pour votre retraite :
    • Plus vous êtes loin de l'âge légal du départ en retraite, plus vous pouvez vous diriger sur un placement dynamique.
    • Certes, il peut également offrir une performance négative d'une année à l'autre, mais sur la durée, il vous permettra une plus-value plus importante. Là encore il est important qu'au moins une partie du capital soit garantie.
  • Vous souhaitez vous constituer un apport pour acheter votre logement :
    • La garantie du capital nécessite qu'on y fasse attention, posez-vous donc la question du temps qu'il vous sera nécessaire pour constituer cet apport.
    • Au-delà de 8 ans, l'assurance-vie pourrait être une solution.
  • Vous bénéficiez d'un capital que vous n'avez pas l'intention d'utiliser pour l'instant. Posez-vous la question des risques potentiels que vous êtes prêts à prendre :
    • Plus l'épargne que vous allez constituer est importante pour vous au vu de vos revenus, moins il convient de prendre de risques.
    • À l'inverse, si vous estimez pouvoir vous passer de cette somme, vous avez la possibilité de prendre certains risques.

Bien choisir son prestataire

Selon les types de prestataires auxquels vous souhaitez faire appel, deux organismes régissent les normes :

  • l'Autorité des marchés financiers (AMF) pour les sociétés de gestion ;
  • l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) pour les établissements de crédit et les prestataires de services d'investissement.

Dans tous les cas, vérifiez bien que la société vers laquelle vous vous tournez pour placer votre argent soit agréée auprès de l'un de ces organismes.

  • Optez pour une solution de placement agréée par l'AMF.
  • N'hésitez pas à vous munir des documents obligatoires de votre prestataire lors de l'ouverture d'un compte d'investissement. Si votre organisme ne les donne pas spontanément, n'hésitez pas à les réclamer et à demander des explications si vous avez des doutes.
  • Enfin, prenez votre temps avant de signer. Surtout si vous n'êtes pas encore sûr de votre apport, de l'organisme ou encore de la solution qui vous est proposée. Votre signature vous engage à respecter chaque terme du contrat entre le prestataire et vous-même et les démarches juridiques en cas de résiliation peuvent être très longues.

Vous souhaitez en savoir plus sur le sujet ?

Epargne

Epargne : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour bien gérer votre argent
  • Les infos essentielles pour comprendre l'épargne
  • Des conseils sur les placements, les produits
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Argent de côté

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider